Mettre de l'eau dans mon jus d'orange

Publié le par hysterikmum

Mettre de l'eau dans mon jus d'orange

Je ne bois pas d'alcool alors à défaut de mettre de l'eau dans mon vin, il serait temps d'apprendre à mettre de l'eau dans mon jus d'orange.

D'aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours été impulsive (tu sais celle qui s'énerve et gueule) et ne gère a priori pas le conflit.

Je dois être une ado pas finie que le passage à l’âge adulte n'aura pas changé.

Alors, involontairement, surement inconsciemment, je m'entoure de personnes calmes qui arrivent à me "tempérer", à me calmer quoi.

C'est le cas de Greg qui lui est un vrai roseau face à la tempête, il est calme, se penche, mais ne se casse jamais contrairement à moi qui suis le grossier chêne qui s'arrache à chaque bourrasques.

Je me souviens de ce jour, où nous n'avions plus un centime pour terminer le mois.

Greg m'a annoncé très calmement "on va manger des pâtes", je me suis effondrée en pleur.

Ça parait petite conne bourgeoise comme réaction, mais même si ma mère était modeste, je n'avais jamais vécu de situation similaire. Lui oui.
Comme je vous l'avez dis dans un article précédent, j'ai tout de même eu la chance de manger diversifié, lui non.

Pour moi ne manger QUE des pâtes était une torture.

Nous avons tenu la semaine grâce à lui et cela ne s'est plus jamais reproduit, c'était il y a plusieurs années.

J'ai consacré presque cinq années de ma vie (depuis ma grossesse en fait) à l'illustration.

Tout d'abord, dans l'ombre, puis sur un blog BD "Hysterikmum", puis vers l'illustration jeunesse.

J'y ai fait des rencontres exceptionnelles, des auteurs et des illustrateurs en or.

Et puis il y a le côté sombre de ces milieux.

Nominée dans la catégorie BD lors des premiers Golden blog awards, j'ai été descendue en flèche par les "grands" du milieu.

Aujourd'hui je me retire petit à petit de l'illustration jeunesse, car je ressens énormément d'amertume.

Dans ces milieux où les places sont chers et les prétendants nombreux, certains n'hésite pas à user de pratiques douteuses, même dégueulasses.

Dénoncer, calomnier ses confrères auprès des éditeurs ; déformer des propos tenus, accuser l'autre qui est autodidacte (comme moi) de ne pas avoir sa place, dire que le numérique c'est de la merde histoire de fragiliser ceux qui en font.

Et puis il faut le dire, je n'ai jamais été confronté à autant de refus que dans ce milieu. Il faut avoir les nerfs solides, avancer contre le vent et les bourrasques et moi, je ne suis qu'un chêne.

Je suis une éponge. Mettre de l'eau dans mon jus d'orange ne m'est possible qu'en prenant du recul.

Parce que oui, même si je m'énerve, ça me touche.

Et je dirais même plus, c'est parce que ça me touche que je m'énerve !

Hier soir j'ai eu l'impression d'avoir "perdu" presque cinq ans de ma vie tellement les sacrifices me semblaient au-delà des maigres résultats, j'étais écœurée.

Ce matin je préfère me dire que j'ai gagné cinq ans d'amitiés que je n'aurais sans doute jamais croisées sans ce milieu.

Commenter cet article

Faustine 10/11/2013 15:05

Ma bichounette,
Je te connais assez pour savoir que des tripes, tu en as, et pas des corones de bébé taureau, nan. Des vraies.
Tu as pu toi-même observer tes transformations, tu as vu à quel point en tant qu'autodidacte (consoeur), ben c'est pas fastoche de montrer au monde nos diverses transformations et de les assumer une à une.
Chaque fois que j'ai fait des pauses de ras-le-cul de devoir me positionner, le retour n'en était que plus riche intérieurement.
C'est comme si chaque fois je disais adieu au peu d'aval que je me donnais seule pour revenir plus moi-même.
Je pense que c'est l'étape que tu traverses à nouveau (c'est cyclique ces trucs) et c'est bon signe.
Ne sois pas amère, tire les leçons des expériences, retours, et tes sentiments sur toi-même.
Ce sont ces derniers qui influencent le plus. Ne l'oublie pas.
Bonne pause, ce qui doit être se fera, et si l'envie te prend de revenir, fais le quand tu le sentiras.
Sans nul autre besoin que le feu qui t'a toujours animé et qui continuera de le faire, ne te fais pas d'illusions, il continuera de t'animer - car ce n'est pas un choix, c'est un besoin vital de s'exprimer par ce médium :)
Je t'embrasse ma chérie, et appelle dans la semaine si l'envie t'en prend <3
Julie

Julie 12/11/2013 22:46

Ouai t'as vu c'est ma crise annuelle lol
Ce blog est un peu à part, il m'aide vraiment à dire ce que je ressent et cela fait un bien fou !
J'essaie de t'appeler mais ici c'est la galère avec les grêves ...

MaY 10/11/2013 12:48

Julie, je me retrouve beaucoup dans ce que tu dis .... beaucoup trop !!!
Comme toi j'ai le sentiment d'avoir des cyber collègues parfois très hautains, hypocrites, et de devoir faire sans eux, ignorer leur succès et rêver au miens...
Comme toi je suis un chêne qui a épousé un roseau, et d'ailleurs je ne m'étais jamais comparée à cette fable, mais j'aime beaucoup !!
Comme toi, quand la fin du mois condamnée aux pâtes arrive ca me tue de l’intérieur, comme je sais que moi je n'apporte que très peu au moulin...
Et comme toi j'ai souvent envie de baisser les bras...

Je te souhaite beaucoup de courage, et de bonheur, et si jamais tu veux revenir, moi je trouve que tu es pleine de talent !! Enjoy !!! :)

Julie 12/11/2013 22:45

Ahaha, c'est drôle, c'est en écrivant que je cette comparaison m'est venue et je la trouve assez juste dans le fond.
cela ne m’étonne pas que tu sois comme moi, pour faire ce métier il faut toujours être un peu écorchée je pense ...
Et puis ici aussi c'est Greg qui ramène les sous et ça me met mal à l'aise aussi ....

clain sylvie 10/11/2013 12:21

et j'ai oublier le plus important et l'essentiel, concentre toi sur ton talent!!!

clain sylvie 10/11/2013 12:21

je te souhaite beaucoup de courage pour surmonter cette épreuve dans ta vie!!!! si tu réagis comme ca, c'est que tu es entière!!!et ne change pas!!! c'est toi qui a une intégrité!!! console toi en te disant que tout se paye dans la vie et c'est mauvaises personnes le payront un jour, c'est sûr!! mais ne pense pas à elles, concentre toi sur le positif, ton greg, tes enfants, tes amis.....

Julie 12/11/2013 22:43

Oui cela fait un bien fou de se recentrer sur les vraies personnes qui nous entoures<3

Séverine 10/11/2013 12:10

J'ai découvert des choses, hier puis aujourd'hui en te lisant, et tout ça m'attriste beaucoup...
Tu as beaucoup de talent et j'espère que tu ne laisseras pas s'endormir. Tu es une belle personne et j'espère que ce milieu très dur ne te fera pas/plus souffrir.
Bisous

Julie 12/11/2013 22:42

<3<3<3 j'ai pour le moment besoin d'un peu de recul et surtout de faire un sacré tris dans mes contacts. j'aime être entourée de belles personnes comme toi. Et pour ça je ne regrette rien