La religion et nous (sans tabou)

Publié le par hysterikmum

La religion et nous (sans tabou)

Machoman a été baptisé, a été au catéchisme, a fait sa communion, il est catholique.

Je n'ai pas été baptisé, ni élevé dans quelque religion qu’elle soit, je suis athée.

Machoman n'est pas vraiment pratiquant, il ne va pas à l'église le dimanche, nous n'avons pas de bible à la maison, mais il croit fermement en l’existence d'un dieu et d'un après.

Moi je suis très rêveuse, j'aime à imaginer que les livres de sciences fictions ont une part de vérité.

Les livres de Bernard Webber (la trilogie des dieux, les thanatonautes...) m'ont complètement bouleversé et fait me poser des questions sur l'après, l'existence d'un dieu ou pas.

On va dire que j'ai envie d'y croire sans savoir...

Le Dictateur n'a pas été baptisé, nous n'avons pas choisi pour lui de religion.

Le Dictateur se pose beaucoup de questions sur la mort.

C'est assez troublant, car je me souviens avoir posé les mêmes questions enfant, à ma mère, qui ne pouvait évidemment pas y répondre :

"Comment sait-on qu'on est mort ?"

"Que fait-on après ?"

J'ai vécu avec énormément de frustration le fait que ma mère ne puisse me répondre et y ai ajouté des questions supplémentaires en grandissant :

"Comment sait-on que l'on est vivant ?"

"Comment savoir si on existe vraiment ou si nous ne sommes pas le fruit de l'imagination de quelqu'un d'autre ?"

"Notre vie est-elle déjà tracée ?"

Si tu as une réponse à l'une de mes questions, je t'aime.

Alors, plutôt que de lui répondre simplement "Je ne sais pas", je me suis mise à parler au Dictateur des croyances ou non des gens.

"Certains pensent que lorsque l'on meurt, il n'y a rien après, que l'on existe plus à part dans le cœur et les souvenirs de ceux qui nous ont aimés". (oui on est cash chez nous, le dictateur ne tolère pas les sous-entendus, métaphores et autres tournures pas claires, il veut des réponses, des vraies.)

"Certains, croient en l’existence d'un être créateur de l'univers et d'un paradis, un lieu qui serait le "après" de la vie".

Voilà comment on a commencé à parler de religion avec le dictateur.

Ainsi, il sait qu'il y a plusieurs religions, certaines avec un dieu d'autres avec plusieurs, parfois même des dieux animaux...

Nous avons lu ensemble "la bible racontée aux petits" non pas pour le côté religieux, mais parce que je trouve qu'avant tout, les récits religieux sont de superbes histoires.

Quoi de plus merveilleux d'imaginer qu'un homme ait pu construire une arche gigantesque pour accueillir des couples d'animaux ?!

Alors, forcément, je trouve cela dommage qu'il n'y ait pas d'égalité en ce qui concerne les récits religieux pour les enfants.

J'adorerai pouvoir trouver "le coran raconté aux enfants par exemple" ou "La thora racontée aux enfants" ou encore "Le bouddhisme raconté aux aux enfants"...

Car oui, chez nous, on est fermé à aucune religion.

Je ne fais pas de bourrage de crâne, je réponds à ces questions comme je le peux, avec mes moyens et ma maigre culture en la question.

J'espère lui ouvrir l'esprit, lui permettre d'avoir le choix de croire ou non, de s'orienter vers une croyance ou non.

J'apprends en même temps que je lui apprends.

Et à défaut de croire, le Dictateur aura, je l'espère, l'esprit assez ouvert pour accepter que d'autres croient.

Il pourra dialoguer avec des croyants de diverses religions sans entretenir le "tabou" que beaucoup de gens attribuent à ces discutions.

La religion et nous (sans tabou)

Nous avons reçu samedi matin, un superbe livre gagné chez l'illustratrice de grand talent, Lili la baleine.

Il est axé, comme tu peux le voir, sur la religion chrétienne et est très bien fait.

Il n'est pas à lire d'une traite, mais répond aux questions que peuvent se poser les enfants par thèmes (la bible, la vie des chrétiens, les fêtes, la foie , ...).

Ce serait génial qu'il y ait des suites avec les autres religions.

Commenter cet article