Et si on faisait un point "nichon" et grossesse?

Publié le par hysterikmum

Et si on faisait un point "nichon" et grossesse?

La grossesse est la période de tous les changements du corps.

Mais dans cet article, je ne te parlerai pas ni des hormones, ni des nausées, ni des insomnies, ni de la prise de poids, ni des jambes qui gonflent.

Je vais faire avec toi un point "nichon".

Parce que oui, pendant une grossesse, les seins changent eux aussi et qu'on ne te prévient pas forcément de tout ce qu'il peut se passer.

Tu te demandes surement pourquoi, là, comme ça, j'ai décidé de te parler de néné.

Tout simplement parce qu'il y a peu, je me suis fait un méga flippe sur un des miens et j'ai trouvé ça important de partager ma petite expérience avec toi, parce que si tu n'es pas passé par ces situations, tu t'inquiéteras.

Voici la liste des choses que tu peux rencontrer à propos de tes seins, pendant la grossesse :

1. Tu découvriras peut-être ta grossesse parce que tu auras les mamelons, seins qui gonflent, c'est l'un des premiers symptômes pour de nombreuses femmes.(cela n'a jamais été mon cas mais j'ai vu que c'était assez fréquent).

2. Tes seins, ils s'épanouissent, ils ne s'arrêtent pas en si bon chemin.

Ils grossissent au point de te faire changer les tailles de tes soutiens-gorges tous les deux mois (ok j'exagère).

3. La grossesse avançant, certaines femmes, se retrouvent confrontés aux seins qui grattent, plus particulièrement le téton ... un genre d'exéma qui te pourrit la vie !

4. Le mamelon ainsi que les tétons peuvent être très sensibles, au point que tu ais envie d'arracher ton soutif en pleine rue ou que tu ne supportes plus le froid (pense à mettre un gros pull, évite la laine).

5. Un matin, tu te lèveras peut-être en découvrant des boutons sur ton mamelon !

Oh mon dieu qu'est-ce que c'est que ça !

Il s'agit sans doute, des tubercules de Montgomery, naturellement présent sur ton mamelon, mais qui ressortent avec la grossesse.

Ce n'est pas esthétique du tout, c'est très étrange.

Si tu es accro aux pétages de boutons devant ton miroir, interdit toi d'urgence d'y toucher !

6. L'auréole s'élargit, sa peau s’épaissit, change de couleur !

Parfois il te fera même la vilaine blague de ne pas changer de manière symétrique entre les deux seins.

Un ou les deux mamelons peuvent même "pointer plus fort" qu'à l'habitude.

7. Les derniers mois, tes seins vont devenir une vraie carte mappy.

Prépare toi à admirer de magnifiques veines saillantes sur ton royal décolleté.

8. Tu peux avoir un liquide blanc ou jaunâtre qui s'écoule de ton téton.

Alors là ma Brenda, sache que tu sécrètes déjà du colostrum qui monte avant le "vrai lait" pour bébé si tu as décidé d'allaiter.

9. Vers la fin, tu peux commencer à avoir les seins lourds et durs, là c'est que tu y es presque, le processus de lactation est surement opérationnel !

Je ne suis pas médecin, je partage avec toi des choses que j'ai vécues ou que des amies ont vécus lors de leurs grossesses.

Cette liste représente des généralités et ne font pas office d'un diagnostique pour un cas précis.

Si tu constates un changement sur ta poitrine, même s'il rentre dans le cadre de la liste ci-dessus, il est primordial de consulter (médecin, gynéco, sage femme, dermato ...Tu as le choix).

C'est ce que j'ai fait la semaine dernière pour un de ces symptômes.

Je ne vais pas te faire plaisir, mais une infection, une tumeur sont POSSIBLE lors d'une grossesse.

Tu connais ta poitrine, il est important d'en prendre soin et de savoir détecter ce qui est normal et ne l'ai pas selon ton propre cas.

Il est aussi important lorsque l'on a un doute, de ne pas attendre en angoissant de son côté.

Je le redis, il faut CONSULTER POUR TOUT CHANGEMENT constaté sur ta poitrine.

Commenter cet article

Audrey 12/02/2014 18:28

J'ai bien ri. Mais tout ce que tu dis est vrai :-) Moi je me suis rendu compte aussi de ma grossesse parce que mes seins étaient durs et douloureux. Comme quoi finalement c'est pas plus mal de faire un point sur les seins.

Julie 12/02/2014 18:31

Ahaha c'est fou ça ! et c’était vraiment flagrant ?

Mems 16/01/2014 21:00

Hahahahahahahaha!!! Mais qu'est ce que j'ai ri sur ton article!! Saches que aussi flippée que moi tu meurs et que j'ai eu TOUS ces symptomes!!! Heureusement que j'etais bien suivie pasque le mono sein enorme, il m'a bien faite flipper. Apres copain est venu rattraper son retard, et ils ont fini au meme point: je voyais plus mes pieds. Mais bon, allez c'est que quelques mois dans une vie (contrairement a Brenda qui a choisi du longue durée).... Tu as bien raison d'insister: il faut faire controler ses nénés. Une bonne révision pendant la grossesse et meme aprés!!

Mems 17/01/2014 21:58

Oui et puis ça dépend comment tu es suivie. Pour ma part j'ai apprécié avoir un seul interlocuteur, mais je sais que chez nous tu peux etre suivie par plusieurs sages femmes, et du coup les infos se croisent et tu es pas tjrs informée de tout du coup. Le principal est de jamais se dire que les questions qu on se pose sont betes, et ne pas hesiter a les poser aux professionels de santé. Nénés ou autres!

Julie 17/01/2014 21:52

Ouf, je ne suis pas la seule psychoteuse alors !!! Nan mais je trouve qu'on informe pas assez les femmes des changements que leur corps peu "subir" lors d'une grossesse. nausée oui on sait, prise de poids oui pareil ... mais toutes ces histoires de seins ... y'a de quoi palpiter je trouve

Maman Yuki 16/01/2014 20:00

Haha, c'est bien vrai tout ça.
Perso je me suis rendu compte que j'étais enceinte parce que j'ai pris une taille de soutif' en deux semaines. Ensuite, je suis passée de B à "tellement gros que le E est trop petit" (ouais, j'ai pas cherché plus loin que le E...)
Mais ils sont pas beaux les nichons pendant la grossesse. Il sont juste gros. C'est tout.

Maman Yuki 18/01/2014 00:51

Bin pour être honnête je l'ai pas si mal vécu que ça. Bon pendant la grossesse il a fallut que j'achète des coussinets d'allaitements plus tôt que prévu et que je m'habitue à dormir avec des soutifs... Et que Papa Panique me signifie, parfois, "discrètement" que j'avais des méchantes auréoles sur les nichons alors que j'étais en pleine discutions super sérieuse... Hum...
Et puis à la maternité, j'avais largement conscience de ma chance, j'avais toujours 4 biberons en stock, j'avais largement assez de lait. Bon du coup il n'a pas été assez utilisé à mon goût, mais ça je me suis remise :)

Julie 18/01/2014 00:19

moi c'étais l'inverse. mais je pense que la mise au sein s'est faite trop tard (le lendemain, alors que je le demandais des les premières minutes de vie) , je passais 45 minutes a tirer 80 misérables ml ... ça n'a pas du etre facile tous les jours ces montées de lait !!!

Maman Yuki 18/01/2014 00:14

Alors question compliquée ^^
Pour ce qui est de la production de lit: elle était monstrueuse. J'ai eu des pertes de colostrum dès le 4ème mois de grossesse, à devoir changer les draps en pleine nuit parce qu'ils était trempés.
J'ai essayé d'allaiter mais je n'ai pas réussi, pour faire court pour cause de bébé trop petite (1,950kg). Donc j'ai quand même eu ma montée de lait (forcément, en même temps) et je tirais mon lait. Avant la montée de lait je tirais 50ml de colostrum. Par sein. Après la montée de lait je tirais grand minimum 100ml. Toujours par sein. Des fois c'était 200.
Autant dire que j'étais une vraie vache ^^

Julie 17/01/2014 21:51

C'est fou ça ! du B au E quand même !!!!
tu as allaité après ?