L'aimer ELLE, autant que LUI

Publié le par hysterikmum

L'aimer ELLE, autant que LUI

Je t'en avais déjà parlé dans un article ( http://hysterikfamily.over-blog.com/2013/11/je-t-aime.html ) au vu de mon "passé affectif", je m'étais demandé si malgré mon désir de maternité, j'étais capable d'aimer un enfant.

J'ai découvert ce qu'est l'amour inconditionnel dès que je l'ai vu, dès la première minute, dès son premier souffle.

Ce tout petit bébé qui était de lui, de moi, de nous.

J'ai pleuré comme une madeleine tellement c'était fort, c'est indescriptible.

Lorsque je le regarde, je me vois moi, je reconnaitrai son odeur parmi mille.

Le dictateur a grandi, la fusion est restée.

Je te rassure, il m'arrive de ne plus supporter son flot de parole continue et de souhaiter qu'il se couche.

Puis lorsqu'il dort, je me surprends à aller le regarder dormir, calme, silencieux, mon petit ange.

J'aime le voir évoluer même si j'ai du mal à le laisser grandir.

Je fais partie de ces femmes qui même en sachant qu'elles sont enceinte, en sentant bébé bouger, en se "préparant", ne réalisent que lorsque bébé est là, en vrai.

Je n'aime pas qu'on me touche le ventre, mais n'aime pas particulièrement le faire non plus.

J'ai du mal à "parler à mon ventre", mais c'était pareil pour LUI.

Alors oui, l'Impératrice sera là en mai, mais je ne ressens pas (encore ?) ce lien d'amour inconditionnel.

J'en viens à me demander, si je serai capable de l'aimer autant que le Dictateur.

Tu vas me trouver horrible, mais je partage avec toi quelque chose qui m'angoisse vraiment.

Sans doute ne me comprendras-tu pas non plus, mais ne me juge pas.

Quand j'accoucherai, ce sera la première fois de sa, ma, notre vie au Dictateur et moi, que nous nous séparerons si longtemps.

Comment va-t-il le vivre ? Comment vais-je le vivre ?

Allons nous devenir un noyau à trois ou resterons-nous, nous deux + une ou deviendrons-nous trois indépendants ?

Autant de questions qui trouveront leurs réponses en mai ...

Commenter cet article

Enora 22/01/2014 23:14

et si tu envoyait le Dictateur qlqs jours en villégiature chez mamie/tata/tonton/copain/copine (rayer la mention inutile) pour "l'habituer" à passer quelques jours séparés...? Après ces questions sont normales: j'ai vu les amies/belle-soeur se poser les mêmes questions et je crois que pour chaque enfant qui arrive, la question se pose. patience, tu le saura bien assez tôt... ;)

Julie 23/01/2014 20:27

Ahaha le problème c'est que moi-même je n'ai pas envie d'être séparée de lui si longtemps ahah

MissBrownie 22/01/2014 17:54

J'ai connu la même chose pour la grossesse de ma fille. Je n'arrivais pas à créer le lien avant la naissance alors que pour mon aîné, je caressais beaucoup mon ventre.
Heureusement, après sa naissance, mon fils a continué à aller à la crèche et j'avais toute la journée pour qu'on apprenne à se connaître.

Bon, cela n'a pas empêché que ma fille me reproche parfois de préférer son frère ou ses frères maintenant, mais c'est juste que je m'adapte aux personnalités.

MissBrownie 22/01/2014 22:04

Oh non pas de chouchou. Tour à tour ils m'agacent à un moment ou me font fondre ;)
Mon grand était juste tellement difficile qu'on faisait tout pour lisser les choses. J'étais donc parfois plus exigeante avec ma fille mais ce n'est plus le cas

Julie 22/01/2014 21:48

et est-ce le cas ? As-tu un chouchou ? Je ne sais pas si on peux vraiment aimer deux personnes de la même manière. Pour ce qui est de mon ventre c'était déjà le cas pour le Dictateur, cela ne devient concret que lorsque bébé est là ...

Mems 20/01/2014 22:41

Et si c'etait justement parceque tu te poses la question que la reponse était clairement que oui tu l'aimera autant, je veux dire, se remettre en question en permanence, c'est ça non justement etre une Et si c'etait justement parceque tu te poses la question que la reponse était clairement que oui tu l'aimera autant, je veux dire, se remettre en question en permanence, c'est ça non justement etre une mere aimante et attentive? Se poser les bonnes questions, ne pas foncer en se disant detenir les reponses a tout tout le temps. Continues Et si c'etait justement parceque tu te poses la question que la reponse était clairement que oui tu l'aimera autant, je veux dire, se remettre en question en permanence, c'est ça non justement etre une mere aimante et attentive? Se poser les bonnes questions, ne pas foncer en se disant detenir les reponses a tout tout le temps. Continues d'etre toi même avec tes doutes et tes questionnements. Tu avanceras pas a pas et trouveras bien vite tes reponses. (J'aime bcp cette illustration)

Mems 23/01/2014 09:38

Oui mais dis toi que le dictateur va aussi passer 3jours supers avec machoman, et toi tu vas tenter de te reposer...

Julie 22/01/2014 21:46

ahahah tu as le hocquet ou quoi ?! Je me rend compte que je me posais les mêmes questions pour la venue du Dictateur donc ça devrait aller ... mais rester 3 jours à la maternité m'agace quand meme ... mdrrr

Mems 20/01/2014 22:42

Copier coller qui bugge.. Dsl

Adèle Dudrines 20/01/2014 21:24

Ne t'inquiète pas, Julie. Je n'ai pas été une enfant voulue et on m'en a toujours "voulu". Cela m'a beaucoup fragilisée et, enceinte deux fois, deux fois je me suis demandée si je saurais vouloir suffisamment mes enfants et leur donner de l'amour. Je n'aime pas être enceinte et je ne suis pas à l'aise avec les tous petits bébés et pourtant mes enfants ont trouvé leur place peu à peu, une fois qu'ils ont été là, à tel point que je n'imagine plus la vie sans eux et que j'attends maintenant un troisième petit et grand trésor, avec l'esprit apaisé, parce que je sais que je l'aimerai aussi fort que mes autres enfants parce que je crois vraiment qu'on a des capacités infinies d'amour. Bonne soirée avec les dictateurs de ton coeur et la dictatrice de ton ventre, Julie !

Julie 22/01/2014 21:45

On a un lourd point commun alors . Oh un troisième ??!! :) Je pense que pour nous on restera a deux, je me suis toujours imaginée avec une grande famille mais comme ce sera une Impératrice, le choix du roi ce sera en fonction du niveau de vie ... En tout cas merci pour ton partage <3<3<3

Priscilla 20/01/2014 21:13

C'est fou comme dans plusieurs articles je me reconnais!
Je ne voulais pas de 2e car je disais que l'amour que j'ai , que j'éprouve pour Lucas, je ne pourrais pas le donner a un autre enfant! Nous sommes tellement fusionnel!
Puis l'envie d'un 2e est arrivé malgrès tout quand Lucas allait rentrer a l'école!
Quand elle est née, c'était une evidence, je l'aime ma fille, je les aime!
Je pensais que je devrais partager mon amour entre 2 enfants mais non mon amour a tout simplement grandit, il s'est multiplié!
Donc ne t'inquiète pas! gros bisous

Julie 22/01/2014 21:43

Je pense que toutes les mamans vivent des situations similaires et c'est rassurant de ne pas se sentir seule dans ces émotions . <3<3