Maman à la maison et vie de classe

Publié le par hysterikmum

Maman à la maison et vie de classe

Lorsque tu es maman au foyer ou que tu travailles à la maison (ce qui est mon cas) il est de notoriété publique que tu participeras activement à la vie de classe de ton bambin .

Si tu es comme moi, tu adores ça car cela te permet d'avoir un œil sur ce qu'il se passe tant au niveau scolaire qu'au niveau social pour ta tête brune (ouai ouai le mien il est pas blond !).

Si tu n'aimes pas ça, tu es dans la merde.

La maitresse, dès le début de l'année, a vite fait de savoir qui pourrait l'aider ou non tout au long de l'année et puis après tout, "tu ne travailles pas, tu es disponible".

Eh oui, les clichés font la vie dur aux mamans à la maison.

"Parce que tu es au foyer, tu n'as pas de rendez-vous, ni d'occupation à part attendre 16h30, tu comprends."

"Lorsque tu travailles à la maison, tu n'as pas de compte à rendre ni d'objectifs à atteindre sur une journée."

Une amie qui a refusé de mettre sa fille en "classe découverte" en maternelle pendant une semaine (euhhhh WTF c'est trop tôt) et travaille à la maison, s'est vu répondre par la directrice, à la question :

-"Y'a-t'il un accueil pour les enfants qui n'iront pas ?",

-"J'ai déjà beaucoup d'enfants dans ma classe, je n'ai rien prévu pour votre fille et vous êtes à la maison si je ne me trompe pas ?! votre fille n'a pas six ans, je ne suis donc pas obligée de la prendre !" .

Tu ne trouves pas cela scandaleux ?! Moi oui !

L'école n'est pas obligatoire avant 6 ans certes, mais lorsqu'une école accepte l'inscription de ton enfant, on te précise bien que la règle première est son assiduité.

Pourquoi n'en est-il pas de même pour l'école ?!

Pour revenir à ta potentielle participation, on peut te demander :

- d'accompagner lors des sorties de classe.

(environ 4 par ans lorsque ça tourne bien).

Je t'avouerai que pour la mère flippée que je suis, l’essai de n'en louper aucune et ai même envoyé Machoman lors d'un de ses jours de repos l'année dernière.

Je t'assure qu'il n'était clairement pas dans son élément, mais que la maitresse du Dictateur s'est bien marrée tant tous les petits garçons de la classe voulaient être avec lui.

- de participer à des ateliers.

Lorsque la maitresse décide de faire des ateliers et que comme dans la classe du Dictateur, elle est seule (pour 27 gamins), elle peut te demander un coup de mains.

Cela a donné lieu à un super atelier pâtisserie en décembre, avec la confection de petits sablés. De nombreuses mamans étaient là, la maitresse était ravie.

Je t'avoue que dans ce cas-là, j'évite d'être à la même table que le Dictateur, sinon il ne ferait que m'interpeller. Cela me permet aussi de faire connaissance avec les copains, copines de classes du Dictateur et de pouvoir en discuter avec lui, de savoir de qui il me parle.

- d'animer des ateliers.

Alors là, c'est particulier.

La maitresse du dictateur sait que j'illustre des livres pour enfants (elle sait également, ELLE, que je ne suis donc pas toujours disponible, mais toujours partante quand je le PEUX).

t'ai-je précisé que je parle de la maitresse 75% ?! ;)

Elle a donc décidé de se lancer dans la réalisation d'un livre imaginé et illustré par les enfants.

Je participerai à quatre ateliers d'illustration avec les loulous de la classe du Dictateur, qui est hyper content que je vienne dans sa classe.

En mars, sortira aux éditions Vert Pomme, une bande dessinée écologique pour les jeunes lecteurs que j'aurai illustrée.

Elle s'appelle "Quand les ours frapperont à nos portes" et parle de manière tendre et attachante du réchauffement climatique, un thème auquel je compte bien sensibiliser les enfants de la classe du Dictateur par une lecture et sans doute un atelier/ experience à réaliser sur ce même thème.

(je te reparlerais de cette publication fin février)

Je profite de ces moments, car lorsque l'Impératrice sera là, ou lorsque je reprendrais un travail extérieur à la maison, ce sera plus difficile d'être autant présente pour mon fils et sa classe.

Je crois que cela me manquera de ne plus être une grande petite souris pour voir comment cela se passe.

Commenter cet article

MissBrownie 24/01/2014 10:10

J'arrive toujours à trouver toutes les excuses du monde pour ne pas participer aux activités de l'école ... Par contre, mon homme a déjà fait l'effort plusieurs fois.
Je ne me sens pas super à l'aise entouré de pleins d'enfants ou avec les enfants des autres sous ma responsabilité ...

Julie 27/01/2014 20:54

ahaha ici c'est plutôt je ne me sens pas à l'aise de laisser mon fils avec les mères des autres