Scène de courses ordinaire

Publié le par hysterikmum

Scène de courses ordinaire

Lorsqu'on est enceinte et que le ventre commence à peser, faire ses courses devient un vrai calvaire.

Certains diront "envois donc ton mec " ou "rooo t'es pas handicapée hein !"

Pour ce qui est d'envoyer Machoman faire les courses c'est complexe : il y a déjà le fait que travaillant de nuit, il dort le jour et que les nocturnes de courses n'existent pas.

De plus, les rares fois où je l'ai envoyé, j'ai eu droit a des coup de fils toutes les cinq minutes me demandant "Les pommes que tu prends, c'est lesquelles de rouge ?" ou encore "Chéri, je ne trouve pas le tartare" (t'es dans un dicount banane, il n'y a pas ou peu de marques) bref oublies.

Ensuite, oui, je ne suis pas handicapée, mais je t'assure que faire les courses c'est épuisant, éreintant (ne me parle pas quand je rentre des courses, je suis out).

(déjà pour trois ici, mais je n'ose imaginer celles qui le font pour toute une smala)

Je préfère donc faire mes courses le mardi matin, après avoir déposé le Dictateur à l'école.

La majorité des gens travaillent et font leurs courses le vendredi, le samedi ou le lundi.

Alors, je ne patiente pas trop en caisse et ne suis pas au milieu de la foule.

Mardi dernier, comme tous les mardi, je me rends dans mon magasin discount habituel.

Je dépose dans mon caddie les courses de la semaine : il y a du frais, du congelé, des boites, du sec ... (un bon gros caddie quoi).

je me dirige vers la caisse et dépose avec peine un à un mes articles sur le tapis.

Lorsque je suis arrivée, il n'y avait personne, mais je sens bien vite qu'on me fixe lourdement.

J'aperçois un couple de personnes âgées avec une cagette de clémentines.

Je ne suis pas un monstre, ni du genre à dire "je suis enceinte, j'y suis, j'y reste".

Bien sûr que je vais leur proposer de passer devant moi, sauf que ...

Déjà je n'aime pas leur regard accusateur (je n'ai pas des yeux derrière le dos, je ne les avais pas vus, il suffit de parler, de demander poliment) et puis derrière, il y a maintenant 4/5 personnes avec peu de choses dans leurs mains.

Si je laisse passer les vieux, je vais devoir laisser passer tout le monde et la moitié du caddie est déjà posé.

Si je laisse passer tout le monde, je ne suis pas sortie du magasin...

Je me dis donc que je vais terminer de tout mettre sur le tapis, puis proposer aux petits vieux de passer devant moi.

Les autres n’essaieront pas de passer, tout est posé.

Je propose, le vieux me répond sur un ton sec "ba non c'est bon, vous avez tout posé !".

Ok pépé, pète un coup, je te sens à bout de porter ton pauvre cageot de clémentine (allez 2,5 kg), tant pis pour toi, je te l'aurai proposé, je souffle intérieurement.

La caissière fait passer mes articles à vitesse grand V du tapis au rebord qui dégouline d'articles qui tombent dans mon caddie.

Et là .... là .... La mémé s'est elle-même poussée dans les ortilles. "Pfff, y'en a des choses dans ce caddie hein ! c'est long !".

S'en est trop, je veux bien m'être tu lorsque pépé m'a légèrement agressé, mais là faut pas abuser.

"Je vous ai proposé de passer devant moi, il y a cinq minutes, vous avez refusé, alors arrêtez de vous plaindre !" Oui, je n'ai pas pu m'en empêcher.

Ce n'est pas comme si j'avais fait exprès de ne pas les voir au début, puis ignoré.

Ce n'était pas non plus une caisse prioritaire.

Je ne fais pas parti de ces gens qui s'installent en caisse prioritaire et font comme s'ils n'avaient pas vu la femme enceinte jusqu'aux yeux ou la petite vielle de derrière.

Même enceinte, je n'emprunte que très rarement cette caisse tant souvent, il est ridicule de voir qu'il y a plus de monde à celle-ci qu'aux autres caisses (je croyais que le but était d'aller plus vite).

Alors, merde mémé, exprime toi et si je te propose de passer devant moi, dis moi oui au lieu de faire cette comédie !

Commenter cet article

sophie-mum 20/01/2014 09:46

Tu as bien fait de leur dire ce que tu pensais à ces vieux

Céline 12/01/2014 21:12

Je n'ose même pas te raconter ce que j'ai vécu à la caisse prioritaire, une honte... rien que d'y repenser je suis bouillonnante de colère ! Franchement, les vieux...c'est la PLAIE ! Je n'aime pas généraliser, mais qu'est-ce qu'ils peuvent être cons quand ils le veulent, grrrr

Julie 13/01/2014 17:29

Ba si vas y raconte !!!! hihihi (je ne suis pas fana des personnes agées non plus )

Mems 12/01/2014 21:02

Rho ouais la galere mes courses avec un bidou. T'as bien réagi.

Julie 13/01/2014 17:28

ahah je trouve que le plus dur c'est de se baisser remonter, puis se rebaisser remonter pour déposer les courses du caddie au tapis, sachant qu'au bout on recommence, à l'inverse !

Maman Yuki 12/01/2014 20:47

Ha oui c'est du vécu ici aussi!
Je me rappelle d'une fois ou j'étais enceinte jusqu'au cou (sachant que c'était pendant ma période placenta praevia, que j'avais bravé l'interdiction de sortir de chez moi et de ne pas me tenir debout, mais ça, les gens ne pouvaient pas savoir ;) ) et pour le coup je n'avais que deux ou trois articles.
Il y a un mec qui est arrivé avec une poussette et... Pas bonjour, pas merde, il me passe devant sans rien demander!
Du coup ça m'avait gravement énervée aussi, je lui avais dis "si vous m'aviez demandé gentiment je vous aurais laissé passer avec plaisir, je sais comme c'est chiant de faire les courses avec un bébé. Mais vu votre manque de resect, je vais reprendra ma place"
Et puis il y a toutes les fois où on s'est retrouvés en plein été, à une caisse prioritaire, avec mes pieds tellement gonflés que même mes tongs m'allaient trop petites, derrière des gens parfaitement valides qui, une fois qu'ils avaient vu mon ventre, faisaient tout leur possible pour ne pas re-croiser mon regard et devoir me laisser passer... Grrr!

Julie 13/01/2014 17:28

Oui en fait, c'est ça qui énerve, le fait que le sgens qui ont pourtant une bouche ne s'expriment pas !