"Je vais le dire à la maîtresse"

Publié le par hysterikmum

"Je vais le dire à la maîtresse"

Lorsque les enfants sont petits, la maitresse a une image de poids.

La maitresse, c'est celle qui fait l'école, qui gronde lorsque l'on fait des bêtises (et devant les copains en plus), qui félicite lorsque l'on travaille bien et qui nous apprend pleins de choses.

La maîtresse, c'est un peu cette wonderwoman qui s'occupe de 27 élèves et que l'on voit plus la semaine que ses propres parents.

La maitresse 75% de la classe du dictateur est pleine d'idées et a envie de faire plein de choses avec eux.

je t'en parlais, par exemple elle m'a demandé de mettre en place des ateliers d'illustrations d'un conte imaginé par les enfants.

Sur certains temps de la journée, elle les positionne sur des "ateliers" jeux qu'elle a elle-même fabriqués pour eux.

Elle ne s'arrête pas au programme strict de l'Education nationale et prend aussi le temps de répondre aux questions des enfants (c'est comme cela qu'a commencé l’explication sur le "comment se forment les nuages").

Bref, même si le Dictateur n’est pas très bavard sur ce qu'il fait à l'école (certains jours il nous répond "Je ne sais pas" et ça m'agace), on sent qu'il se sent bien en classe avec elle et qu'ils font des choses.

Je me suis rendu compte que lorsque mon petit écolier quittait l'école, il n'en sortait pas vraiment dans sa tête.

Non pas qu'il croit être encore en apprentissage avec sa classe, mais dès que Machoman ou moi le contrarions, n'allons pas dans son sens, il nous dit furieux "je vais le dire à la maîtresse!".

Oulala cette phrase a le don de m'agacer (je crois que Machoman aussi), est-ce que moi, sa mère, je devrais me faire juger et gronder par sa maîtresse ??!!!! En tout cas, c'est ce qu'il a l'air de croire...Et puis quoi encore !

En ce moment, il test nos limites à Machoman et moi, pousse encore et encore en recherche d'une réaction qui ne se fait pas attendre :

"Vas-y parles-en à ta maitresse, si tu veux, je peux même lui en parler moi-même, prendre un rendez-vous pour discuter" oui je sais, je suis une gosse, mais que répondre à ça ??!!!!

Il se retrouve donc face à un dilemme, me dire "oui ,ok" pour aller jusqu'au bout de sa démarche ou reculer et dire "non"...

Il finit par aller bouder dans sa chambre.

Je ne suis pas contre le fait que le Dictateur raconte ce qu'il se passe à la maison, il a le droit, nous n'avons rien a cacher et c'est même normal.

La maitresse est une interlocutrice de choix qui en ce moment est très (trop) attentive au Dictateur parce qu’il va avoir une petite sœur.

Elle me raconte tous ses chagrins, toutes ses désobéissances et les associent toutes à l'arrivée de l'Impératrice, alors qu'il est avant tout un enfant et ne peut pas être tout blanc ou tout noir...

M'enfin passons, je préfère qu'elle soit attentive plutôt qu'elle s'en fiche.

Mais je DETESTE le chantage et cela ne fonctionne absolument pas sur moi.

Je crois que la prochaine fois qu'il me dira ça, je vais lui répondre "Et moi je vais le dire au Père Noël!" et TOC !

Commenter cet article

mems 12/02/2014 23:39

quand je te lis, je retrouve ce qui se passe ici. on traverse bien la meme pèriode. la mienne aussi veut dire à la maitresse que je suis méchante parceque je veux pas lui donner un bonbon a 18:45. ben ouais, honte à moi hein!! et pis elle va lui dire aussi que papa ne veut pas jouer avec elle alors qu'il est en train de faire des travaux à la maison, pasque c'est trop injuste. et puis elle va aussi lui dire que notre chat l'a griffée sur le bout du doigt (mais si la au bout, tout au bout le mini trait rouge...) pfff je crois surtout qu'ils apprennent bcp de choses à l'ecole, des choses sympas, des choses moins et qu'ils testent le tout sur les personnes en qui ils ont confiance. mais des fois j'ai envie de lui hurler aussi "moi aussi je vais lui dire à la maitresse nananananèèèèèèèèreeeeeeeuuuuuih" bon je l'ai pas encore fait....