Les PJC (petits jeux cons) de la cour de récré

Publié le par hysterikmum

Les PJC (petits jeux cons) de la cour de récré

J'ai entendu pour la première fois cette "expression" lorsque je passais mon BAFA pour devenir une super mega animatrice d'accueil de loisir.

Les PJC c'est quoi ?

Les PJC, ce sont ces petits jeux (auxquels on a souvent joué enfant) qui mettent en difficulté certains enfants au profit des autres.

Je ne parle pas de difficultés comme courir au foot hein, ni des dépassements de soit ou de grosses réflexions intellectuelles comme lors du jeu baccalauréat ou d'une partie d’échecs !

Le PJC, c'est un peu LE jeu inutile (et parfois limite sadique) qui risque de se finir mal.

As-tu joué au "fermier dans son près" lorsque tu étais enfant ?

Eh bien c'est un Petit jeu con.

Pour ceux qui ne le connaissent pas, je résume:

"le fermier dans son près, le fermier dans son près ohéhohéohéh le fermier dans son près" telle est la chanson de départ, un enfant est le fermier.

"Le fermier prend sa femme, le fermier prend sa femme, ohéhohéhohéh le fermier prend sa femme" (efface-moi le sourire que je vois sur tes lèvres, non il n'y a pas de sous-entendus) l'enfant fermier prend par la main sa femme (un enfant qu'il aura choisi).

La femme choisit l'enfant, qui choisit le chien, qui choisit le chat, qui choisit la souris (tu me suis ? toujours avec cette chansonnette "bon enfant".

Sauf que lorsque le fromage est choisi par la souris, sais-tu ce qui lui arrive ? Il est battu !

Donc "le fromage est battu, le fromage est battu ohéhéohéhohéh le fromage est battu".

Met-toi deux secondes dans la tête de cet enfant qui, non seulement est choisi en dernier, mais en plus se fait battre par les autres...

Ça, c'est un petit jeu con.

On entend souvent parler des "jeux" qui finissent très mal comme ceux de la "tomate" qui consiste à retenir sa respiration (à ne pas confondre avec le jeu de ballon de la tomate) ou de celui de l’écharpe/foulard qui a pour but de se stranguler pour ressentir des "choses".

Mais on ne parle pas de ces petits jeux cons, qui passent plus inaperçus et sont pourtant source de souffrances pour les enfants qui les subissent.

De loin, tu vois des enfants jouer, tu ne perçois pas que l'un va être persécuté, qu'il va se sentir exclu, mais que désirant faire partie d'un groupe, il rejouera à la prochaine partie...

Les souffrances psychologiques ne sont-elles pas aussi importantes que les souffrances physiques ?!

Qu'advient-il de celui qui est le fromage ?

Les PJC, il y en a pleins et pas seulement celui que je viens de t'exposer.

Le personnel formé sait les reconnaitre et les stopper immédiatement, mais il ne faut pas se mentir, il n'y a pas QUE du personnel formé dans les écoles.

Je n'ai pas écrit cet article pour te faire peur.

j'ai écrit cet article car pour moi, ce qui se passe à l'école, ne doit pas "rester à l'école".

il est important de parler avec son enfant de sa journée, de lui laisser la place de raconter autre chose que les travaux réalisés en classe, car la vie en collectivité c'est aussi un grand défi à relever et que tous les enfants ne la vivent pas de la même manière.

Mais je ne suis pas une mère parfaite et j'avoue avoir joué à un PJC avec mon fils vendredi matin, tu le connais peut-être ... "PInce mi et Pince moi sont dans un bateau ..."

(je l'ai bien sûr laissé me faire la même chose en retour et sans se faire mal, on a quand même bien rit).

Commenter cet article

CigaleouFourmi 12/02/2014 09:13

Voilà un sujet qui me fait très peur en tant que parent.
Nous, on jouait à la tomate, mais à l'époque déjà je sentais qu'il y avait un truc pas net, encore plus lorsqu'une amie s'est mise à tourner de l'œil et à avoir des convulsions...

Julie 12/02/2014 18:32

ohh donc ça existe depuis bien longtemps, mais on le médiatise plus maintenant .... la frayeur que tu as du avoir pour ta copine !

Bene 11/02/2014 21:35

Je suis enseignante on nous apprend en formation le fermier ds son pré. Il y a un détail que tu ne dis pas le fromage qui est battu ( la consigne est de ne pas faire mal) devient immédiatement le fermier. Et c le seul moyen de le devenir. Mes élèves se battent pour être le fromage! ( bon ils aiment être le chat aussi mais ça doit être le côté animal qui leur plait...)
Faut pas être parano, je trouve la balle au prisonnier bien plus cruelle, devoir frapper son camarade avec un ballon....

Julie 11/02/2014 21:43

Bene, je précise dans mon article que ce jeu est un exemple et désolée mais peut-être que toi tu fais devenir le fromage un fermier, c'est génial, mais ce n'est pas le cas partout. Ce n'est donc pas un oublis car comme tu le sais sans doute un jeu peut avoir de multiples règles même "fausses". Je n'ai pas moi-même qualifié ce jeu de PJC, lors de ma formation BAFA c'est ce que l'on m'a appris. Chacun ses méthodes, je l'entend.

Mems 10/02/2014 21:19

C'est le truc qui m'angoisse le plus. Ma précieuse qui participerait a ces jeux debiles... Mais une fois de plus chez moi on est assez "rassurés" ici y'a que deux classes ils sont 40 dans l'ecole. Pour deux maitresses deux atsem et deux evs. Mais ces jeux la continuent meme aprés, je veux dire au collège je pense non?

Julie 11/02/2014 21:44

Je pense qu'il participeront a des jeux bêtes quoi que l'on fasse :( Pour les collégiens, je ne saia ps trop ce qu'ils font, je n'ai jamais bossé en collège. a mon époque, on "tenait le mur " mdrrr, c'est à dire on glandait

kajandri 10/02/2014 20:30

En cp mon fils y jouait quand on faisait les sorties scolaires, le fromage devient le fermier à l'autre partie. Sinon tu as joué au catch (mon fils y a eu droit en Ms).

Julie 10/02/2014 20:33

Ici c'est jouer à la tortue Ninja ! Mais le Dictateur le vit bien donc bon ... j'imagine que si ça allait trop loin on les arrêterait ...

Floria 10/02/2014 20:04

A mon époque c'était le jeu du foulard, ou bien emmerder le plus timide, gros ect ... Ça n'a pas beaucoup changé depuis ... triste ...

Julie 10/02/2014 20:28

Je pensais que le jeu du foulard était ressent ... je n'ai connu ça qu'en travaillant dans les écoles bien plus tard ??? par contre pour le plus gros, plus timide ... ça il y avait déjà oui ...
:(