Le RGO, ce reflux qui gâche vos premiers mois ...

Publié le par Hysterikmum

Le RGO, ce reflux qui gâche vos premiers mois ...

Lorsque l'on est jeune maman, il est devenu commun d'être jugé par les autres dès que l'on rencontre des difficultés avec son bébé.

Aussi, lorsque mon entourage a découvert que mon Dictateur pleurait sans arrêt, nombreux se sont données comme mission de me donner des leçons.

Dans l'esprit de certains, il est "normal" de montrer du doigt une jeune maman dont le bébé hurle en s'époumonant en s'écriant "à la mère maltraitante, à l’incompétente !".
Au-delà, d'être très douloureux pour la maman de se faire scruter, il est encore plus douloureux de ne rien pouvoir faire pour soulager son bébé.
Le Dictateur est né en se tétant la lèvre inférieur.

Nous qui étions contre la tétine, avons dû nous résoudre à lui en donner une assez rapidement sous les conseils des auxiliaires de puériculture de la maternité qui nous affirmaient que notre tout petit avait un énorme besoin de succion.

Nous aurions pu y voir un signe, mais quand on sait, c'est toujours plus facile de voir ce que l'on a loupé.

Ce qui suit, je vais te le raconter non pas pour te décourager si ton bébé a un RGO.

Je vais partager avec toi NOTRE expérience, car elle a été douloureuse mais s'est bien fini.

Et puis, peut-être que certaines mamans passeront par là, en recherchant sur internet pourquoi leur bébé pleure sans cesse et trouveront dans ce billet des réponses.

Dès les premiers jours de vie, le Dictateur hurlait.

Il hurlait le jour, il hurlait la nuit, il hurlait des heures... c'est simple, j'ai cru que j'étais une mère affreuse incapable de subvenir aux besoins de ce tout petit être qui venait de naitre.

L’écharpe de portage m'a sauvé, me permettant de retrouver un peu de calme (j'étais à bout de nerfs), le Dictateur y dormait, je retrouvais aussi mon autonomie...

Il m'était impossible de le poser sans que les hurlements ne reprennent.

J'avais décidé d'allaiter le Dictateur mais chaque tétée était un peu un calvaire tant il s'agitait et pleurait, même sur le sein.
Après chaque tétée, je lui faisais faire son rot et du lait remontait.

Au début, je n'ai pas pensé qu'il pouvait s'agir d'un RGO, tant on banalise les reflux de bébé.

Et puis, les remontées de lait se sont fait plus présentes, entre les tétées, plus nombreuses et plus impressionnantes au fur et à mesure qu'il prenait des plus grosses quantités de lait.

Je ne supportais plus mon odeur car je sentais le lait, mais aussi la bile.

Cette odeur, c'est elle qui a attiré mon attention.

A SAVOIR, qu'un bébé peut avoir un RGO sans que cela ne se voit, car il peut ravaler les reflux. Mais ce bébé aura souvent la langue sortie, pleurera sans "raison apparente" et se nourrira très mal.

Le verdict est tombé : le Dictateur a un RGO et en plus, il perd du poids.

Mon lait n'est pas suffisant, il va falloir le "gaver" et avec du lait épaissi.

Passer la culpabilité de ne pas réussit mon allaitement, Machoman et moi nous penchons donc sur ces laits.

Nous en avons essayé pas loin de 10 boîtes, toutes à des prix les plus faramineux possible ....

Mon médecin de famille a été très à l'écoute et a tout fait pour nous aider (oui j'ai faits le choix de ne pas avoir de pédiatre, je t'en dirais plus une autre fois).

Heureusement qu'elle a été là, me rassurant dans mon rôle de mère, prenant des nouvelles du Dictateur au téléphone, se renseignant auprès de ses collègues sur les nouveautés des laits épaissis.

Parce que ce qu'il faut savoir, c'est que tous les laits épaissis ne conviennent pas à tous les bébés.
le Dictateur s'est retrouvé avec des constipations épouvantables à cause de certains épaissis.

Le RGO, ce reflux qui gâche vos premiers mois ...

Il a souffert, beaucoup souffert et ce, malgré les médicaments régulateurs d'acidité et "tapisseur" d'œsophage.

Imagines-toi, lorsque tu vomis une fois, c'est déjà douloureux. Vomis quinze fois par jour c'est atroce, la trachée, l’œsophage, tout est brulé.

même boire son biberon devient un calvaire tant n'importe quel liquide brule.

J'ai eu le sentiment de ne rien pouvoir faire...à part être là.

Nous avons fini par trouver LE lait épaissis permettant de diminuer les reflux (oui ce n'est pas magique non plus) et évitant les constipations.

je le conseille à toutes les mamans qui doivent passer par là et dont les bébés se constipent : NOVALAC AR Digest.

Le Dictateur avait toujours des reflux, mais moins importants, et ne hurlait plus à chaque selle... ouf

Pour info, au cas où : appelez le service consommateur de NOVALAC pour savoir quelle pharmacie dans votre coin travaille avec eux, cela vous permettra de payer moins cher vos boites de lait.

Au début, nous ne le savions pas et payions 27€ par boîte, puis 14€ avec la pharmacie "partenaire".

Nous avons aussi dû commencer la diversification plus tôt (4 mois) pour lui permettre de garder plus dans l'estomac.

Il n'a pas pu boire de lait de vache jusqu'à très tard, heureusement ce lait a une large gamme, les fruits rouges, le kiwi ont mis du temps ) passer aussi ...

Il y a eu du mieux lorsque le Dictateur a pu se mettre assis seul et cela a enfin été fini lorsqu'il a marché (à neuf mois).

Nous avons eu de la chance que cela ne soit pas à 18 mois ...

Le RGO, ce reflux qui gâche vos premiers mois ...

Pour résumer en quelques mots : si tu es concernée, il va te falloir changer ton enfant plein de fois par jour, te promener avec une dizaine de bavoirs dans ton sac à langer et des lingettes pour bébé mais aussi pour toi.

Il va te falloir une patience à toute épreuve, des nerfs d'acier, autorises-toi à craquer et à déléguer c'est ESSENTIEL

Tu vas essuyer les regards désobligeants des gens et nombreux te demanderont pourquoi ton bébé ne dort pas dans son lit, pourquoi il est tout le temps en écharpe, en porte-bébé, dans les bras ..., "c'est vrai quoi, tu vas en faire en bébé capricieux".

Trouve un médecin en qui tu auras confiance et qui saura te rassurer sur tes capacités de maman.

Ne culpabilise pas de voir bébé pleurer. Tu fais déjà tout ton possible !

Cela vaut la peine de le voir parfois dormir paisiblement ...

Commenter cet article

Anna 20/04/2016 23:18

Merci pour ce témoignage, je me sens moins seule , jai 2 enfants le 1er tout sest tellement bien passé.. le dernier a 5 mois je vis un enfer depuis ses 3 semaines , cri, hurlements, pleurs toute la journée, reveil en hurlant la nuit .. magres ses traitements son rgo ne passe pas il est complètement brûlé a son oesophage seule chose qui le calme etre a la verticale je passe donc des heures debout avec le porte bebe, je suis éreintée. Surtout que je dois aussi moccuper du grand (3ans) heureusement pour moi cest une perle. Désolée javais besoin de verbaliser mon ressenti car l'entourage comme tu le dis si bien juge ou parle sans savoir ce qu est un vrai rgo.
Maintenant jai plus qu'à attendre quil marche pour retrouver un peu d'harmonie !
Je compatie avec tout les parents qui vivent ces moments tres difficiles heureusement lamour gagne toujours

Lola 22/02/2016 09:20

Merci Julie pour ton blog et pour cette super illustration ! Ca fait du bien au moral le témoignage d'autre maman de bébé RGO !

Audrey 04/12/2015 22:06

Je suis en plein dedans avec ma princesse de 1mois. Question indiscrète est ce que vs avez eu d'autres enfants après le Dictateur ? Ont-ils eu un rgo ?

Audrey 05/12/2015 02:40

Ouaw t'as eu du courage je ne sais pas si j'oserai avoir un 2ème bébé et pourtant ça ne fait qu'un mois que ma petite puce est là. Quel gachis cette "maladie" certes pas mortelle et ça passe tt seul comme on l'entend partout ms quand on est dedans dur dur de relativiser. J'ai parcouru ton blog dc j'aurais pu trouver tte seule la réponse à ma question lol et en tt cas tes enfants sont magnifiques, je vous souhaite poein de bonheur à ta famille et à toi

Julie ( hysterikfamily ) 04/12/2015 22:07

Oui j'ai eu une poulette qui a 18 mois, RGO aussi :/ . J'avais une chance sur deux. Mais comme j'ai connu avec mon grand, j'ai relativisé avec elle et moins tâtonné . Bon courage avec ta petite puce, n'hésite vraiment pas à déléguer, tu dois aussi prendre soin de toi pour tenir

Nathalie 24/07/2015 15:51

Merci beaucoup pour ce témoignage. Je n'ai pas vécu un dixième de ce que vous avez vécu, juste un petit mois de coliques et reflux, des pleurs à longueur de journée et des professionnels en effet pas toujours très compréhensifs qui m'ont fait énormément douter. On m'a meme conseillé d'aller parler à un psy parce que je me suis effondrée dans le cabinet. Alors je dis chapeau à toutes ces mamans qui vivent ce calvaire des mois durant.

Jau 14/04/2015 23:00

Alors moi, c'est le deuxième. Chez moi, c'est pas le Dictateur mais mes 2 petites plaies d'Egypte, mes deux petites plaies d'amour. Je pourrais écrire un roman aussi et je me reconnais dans vos témoignages. Les remarques, la solitude, seule contre tous, le désespoir et l'amour surtout puissance un million qu'il nous faut déployer pour survivre à tout ça. 2 fois.