J'ai peur d'accoucher ...

Publié le par Hysterikmum

J'ai peur d'accoucher ...

Je n'ai jamais compris pourquoi le milieu médical rendait si complexe la manière de dire son stade de grossesse.

On te demande à combien de SA (semaines d’aménorrhée, semaines sans règles quoi) ou à combien de SG (semaines de grossesse) tu es.

Logiquement, si tu es réglée comme une horloge, il y a deux semaines d'écart entre tes dernières règles et la date de conception, donc c'est logique qu'entre ta SA et SG il y est deux semaines d’écart.
Tu me suis toujours ?

Sauf que moi je ne suis pas une horloge et qu'en gros il y a un écart de deux mois entre ma SA et ma SG.

Les docs ne se sont pas pris la tête, ils ont fait comme si j'étais une horloge ...

Je suis dans ma 35 ème semaine de grossesse, 37 SA (selon le milieu médical).

Je suis à la fin de mon huitième mois, ou à 7 mois 3/4 si tu préfères ... (Ouai là aussi ça devient compliqué.)

En gros, d'ici quelques jours, l’Impératrice pourrait arriver d'un moment à l'autre, même si j'espère qu'elle prendra encore le temps de faire maturer ses petits poumons.

Je suis contente d'arriver enfin à la fin de cette grossesse un peu difficile physiquement et psychologiquement.

Surtout que les nuits sont de plus en plus difficiles, que je me réveille sans cesse, que je suis épuisée depuis une semaine (raison pour laquelle le blog est un peu en berne), que je me traîne.

Mais voilà, même si je suis déjà passée par l'accouchement, j'ai peur.

Pour le Dictateur, mon accouchement n'a pas vraiment été idyllique.

J'ai accouché après terme et après 72h de contractions régulières + 10h de travail grâce à une sage-femme qui a eu pitié de moi, je te résume :

Je me suis rendu compte bien vite que je n'avais pas les contractions dont on te parle en préparation de cours à l’accouchement lorsqu'au lieu de ressentir des douleurs dans le ventre, elles se sont situées au niveau des reins.

Et là, tout ce qu'on t'a appris ( respiration, position ...) ne sert strictement à rien.

Mon instinct animal a pris le dessus pour trouver des solutions à cette douleur.

Je me suis retrouvée accroché à Machoman comme un ouistiti pot de colle à sa mère, face à lui, les mains sur ses épaules, mon bassin faisant des "8".

Cela a duré 72h.

72h pendant lesquelles nos avons fait des aller-retours aux urgences suppliant pour que cela soit la bonne.

Cela n'a jamais été la bonne, mon col, cette feignasse ne bougeait pas.

J'avais rendez-vous tous les matins pour un monitoring d'après terme et une sage-femme a fini par avoir pitié de moi et faire du forcing pour qu'on me garde et me fasse une péridurale.

Ça a été long, ça a été douloureux, à la fin le Dictateur ne supportait plus les contractions, il est arrivé dans le monde happé par des forceps douloureux.

Nous avons évité de peu la césarienne, mais j'ai fini avec une grosse épisio.

On te "prévient" mais on ne te demande pas finalement si tu es d'accord pour que l'on te coupe une partie de toi.

Et avec le recul, même si on me l'avait demandé, au vu de l'urgence, je n'étais pas capable de penser sur le long terme les douleurs que cela me provoquerait.

Dans l'urgence, tu veux que ton bébé aille bien, qu'il sorte en vie !

Sur le coup, je n'ai rien senti, la péridurale faisant encore effet.

Le mois suivant j'ai douillé pour m’asseoir, j'ai même eu un point qui a sauté mais j'ai refusé de retourner à la mater de peur que l'on me le refasse sans anesthésie.

Et puis, je ne voulais plus que l'on me touche.

--------------------------------------------------------------------------------

Tout ça, ça me remonte en plein visage depuis plus d'une semaine parce que partout sur la blogosphère, on voit des billets de blog parlant du "point du mari", des épisiotomies qui finissent mal, des infections liées aux épisiotomies, des risques pour le périnée après les épisiotomies.

Je m'efforce de ne pas lire. mais les images illustrant ces billets sont tout de même visibles ...

Je vis ce que je vois comme si on me demandait de regarder une vidéo de femme qui accouche juste avant que cela soit mon tour...

J'ai peur d'accoucher parce que chaque accouchement est différent et que peut-être aurais-je des contractions dans le ventre cette fois, chose que je ne connais pas.

J'ai peur d'accoucher parce que quelque part, l'accouchement me rapproche de la mort (me demande pas pourquoi, j'en sais rien, c'est comme ça).

J'ai peur d'accoucher parce que j'ai peur de devoir une fois de plus assumer les conséquences de mon accouchement pendant plus d'un mois.

J'ai peur d'avoir mal.

Commenter cet article

Pauline @lacet 07/04/2014 10:59

Comme je te comprends , j'ai jamais eu d'enfants encore et je pense que le jour où je vais tomber enceinte le moment de l'accouchement va me paniquer terriblement... surtout quand les gens en parle ca ne me rassure pas vraiment...

Manue 07/04/2014 09:54

Comme je te comprends. J'ai accouché de mon Grand il y a 5 ans presque. Un souvenir pas top non plus. J'ai hurlé de douleur, de panique surtout, forceps et tout le toutim également. Le souvenir est resté bien présent jusqu’à la Petite. Cesa prévue cause position de babygirl puis au moment où je ne saurai dire si j'étais soulagée ou non de ce mode d'accouchement, version du gyneco et bam, au revoir madame, plus de césa prévue, il vous reste maintenant un rab de 3 semaines pour accoucher par voie basse. Là, j'ai pleuré, paniqué comme jamais. Le jour J est arrivé, je me suis transformée a ma grande surprise de Hulk, j'ai accouché en 10 min, sans péri (pas le temps, pas par choix ; ) ) et sans un cri. rien. Eh bien écoute, je n'ai pas eu mal (non non en vrai hein !), je n'ai eu aucune suite douloureuse non plus, rien, et j'ai pourtant mis au monde une "mini" miss de 4kg.
Comme quoi... on a tous une étoile ! ; )
Bon courage à toi. Toutes mes pensées !

MamaDawan 07/04/2014 01:10

Moi aussi je commence à avoir peur, 1er accouchement ... pas trop mal finalement mais c'est surtout que pour le premier j'étais insouciante, alors que maintenant, je SAIS. Et c'est ça qui me fait peur, enfin, j'ai encore le temps de bien préparer les choses avec ma sage femme (je suis dans mon 7èm mois) , mais quand même, comme tu le dis si bien, avec tout ces articles en ce moment, ça n'aide pas, allez, on y croix, on est fortes, la force est avec nous !Et les accouchements ne se ressemblent pas, on y crois ! :)

Claire 06/04/2014 20:10

Hello ma Belle,
Ton article m'a interpellé sur Hellecoton car mon chéri et moi nous commençons à parler d'avoir un bébé. N'ayant jamais eu d'enfant avant, je peux te dire que je suis morte de peur moi aussi. Peur d'avoir mal. C'est le lot de toutes les femmes je suppose. Mais je suis contente de lire ton article. Grâce à toi, je me sens moins seule. Merci d'avoir eu le courage de raconter ton expérience. Tiens bon, l'Impératrice sera bientôt là et tout sera oublié. Bon courage, à très vite. XxxC

mondomisiladore 06/04/2014 19:24

AHHH L'accouchement un moment magique quand même^^