La famille, où l'avenir au régime

Publié le par Hysterikmum

La famille, où l'avenir au régime

je m'étais promis de ne plus regarder les informations télévisées, je m'étais tenue cette promesse pendant un bon moment.

Et puis ce soir, j'ai regardé, juste un tout petit peu, je suis tombé sur ce projet de réduction de prime à la naissance, une division par trois du montant actuel.

Le principe de "faire des enfants pour les allocs" me débecte au plus au point, mais je me demande si cela existe vraiment.

Oui, c'est vrai, tu n'es pas sans savoir que jusqu'à aujourd'hui, lorsque tu avais un enfant, la CAF (caisse d'allocation familiale) te versait environ 900€ de prime à la naissance.

Ensuite, pendant les trois premières années de ton bébé, la CAF te versait l'allocation de base, la PAJE (prestation d'accueil du jeune enfant) d’environ 180€/mensuel.

Bien sûr, si tu as eu des enfants avant, s'ajoute des allocations familiales supplémentaires.

Je te laisse zieuter par là, si tu veux en savoir plus : http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/F13213.xhtml

la famille, c'est quoi ?

Selon mon pote wiképédia, "la famille est une communauté d'individus réunis par des liens de parenté existant dans toutes les sociétés humaines."

Dis comme ça, ça fait un peu communauté hippie consanguine, tu ne trouves pas ?!

Non parce que pour moi, la famille ne se résume pas à ça.

La famille c'est ce foyer, dans lequel chaque enfant serait accueilli avec le même amour, les mêmes chances psychiques, morales, matérielles.

Il est clair que c'est tout d'abord aux parents d'assurer cette égalité des chances à leurs enfants, on ne peut pas élever un enfant avec des allocations familiales (ou alors, il faudrait m'apprendre).

Mais ne l'oublions pas, si les enfants sont une richesse pour les parents (en terme d'amour je parle hein), ils en sont aussi une pour le pays.

Ba oui, qui qui va payer les retraites (si on en a un jour ) ?

Qui qui va payer des impôts une fois qu'ils auront trouvé un boulot ?

Qui qui va contribuer à la dépense des ménages avec des articles de puériculture, vestimentaires, alimentaires ?

Qui qui finira par payer la TVA en faisant ses propres courses plus grands ?!

Ce sont nos enfants.

L'égalité des chances, pour nos enfants, promis par l'état, je n'y crois plus.

Il y a eu cette réforme des rythmes scolaires que j'ai trouvée tellement injuste.

Le Dictateur n'aura jamais les mêmes initiations à la musique, au sport, au débat, au théâtre que le petit "Clément" de la ville d'à côté (j'ai choisi ce prénom au hasard).

Pourtant, le théâtre, il aimerait bien en faire mon Dictateur, cela apprend à parler devant les autres, à développer une argumentation, à se sentir à l'aise dans son corps.

Et puis mes enfants ont une mère au foyer.

tu sais ces femmes qui "choisissent" de rester à la maison pour ne rien faire s'occuper de leurs enfants.

Ba non, je n'ai pas choisis cette situation, je devais avoir une place en crèche, tu te souviens, je t'en avais parlé là ( http://hysterikfamily.over-blog.com/2014/09/le-sesame-au-drole-de-gout.html ) et puis finalement, on m'a rappelé pour me dire que ce serait non.

Je ne suis reconnue comme rien, l'état me reproche même de ne pas contribuer à la richesse du pays (ba oui, je ne paye pas d'impôts).

Pourtant, j'élève les adultes de demain, j'inculque mes valeurs aux futurs citoyens qu'ils seront.

Je berce de futurs chanteurs, je nourris des futurs cuisiniers, je parle aux comédiens de demain, raconte aux futurs orateurs, soigne les bobos des futurs médecins, soigne les maux des futurs psychologues, nettoie des futurs auxiliaires de vie, ferais les devoirs avec des futurs maîtres et maîtresses, ...

Avec Machoman, nous formons nos enfants à la vie tout simplement.

Alors oui, en soit, la diminution de la prime à la naissance ne m'étonne qu'à moitié, cétait trop beau pour être vrai.

Ce que je déplore, c’est qu'aujourd'hui, on ose s'attaquer à la famille, la brèche est ouverte.

Faire grandir sereinement des enfants sera de plus en plus difficile.

J'avais dit à Machoman qu'avec nos deux enfants, nous nous arrêterions là.

Et puis, avec les bidons ronds des copines autour de moi, je me demandais si je ferais si facilement que ça ce deuil de la "maternité".

J'ai deux beaux enfants pour qui je me battrais afin qu'ils aient les mêmes chances que les autres.

L’éventualité d'un troisième est bel et bien balayée.

Je ne pense pas que je serais la seule à mettre de côté cette idée.

La famille est mise au régime et je ne pense pas que cela résoudra tous les problèmes actuels.

Commenter cet article

working mum 01/10/2014 07:31

Je suis bien d'accord, vive les bouts de chandelle!!

Lilice 30/09/2014 13:16

Mais merci pour ce résumé j'ai l'impression de l'avoir ecrit! Une femme qui ne fera peut être du coup jamais son petit troisième...:,-(

Lili 30/09/2014 10:07

Je ne comprends pas comment un tel changement a pu passer. Moi qui n'ai pas encore d'enfant...

La fée Lili 29/09/2014 22:57

Tu soulèves 2 questions importantes. D'abord, concernant la prime, le système est un peu aberrant et nécessite quand même d'être un peu repensé. En France, c'est tout ou rien, tu es juste en dessous du seuil tu as les 900€, juste au dessus ZERO, alors que les deux situations sont quasi similaires. Un système progressif serait sûrement plus juste. Ensuite, si pour notre numéro 1, elle nous a bien servi, pour notre numéro 2, tout juste 2 ans après, ben on avait presque tout (pas de poussette, chaise haute ou autre gros équipement dans lequel investir), alors si elle avait été divisée par deux, je n'aurais pas été choquée (mais c'est mon expérience personnelle, je comprends que cela puisse être différent pour d'autres). Quoi qu'il en soit, je trouve débile le système tout ou rien.

Ensuite, la question de la place des mères au foyer. Je trouve ça honteux qu'elle soit dévalorisée quand c'est un vrai choix de se consacrer à élever leurs enfants et je suis tout aussi scandalisée qu'on les culpabilise de rester à la maison, sans leur donner les moyens de pouvoir travailler sereinement (manque de places en crèche, pression de la part des employeurs dans les entreprises, mise au placard, non respect de leurs droits, ...)

(PS : arrête de regarder les infos, c'est mauvais pour la santé ^^)

Elryn 07/10/2014 13:14

Oui... vous avez la chance d'avoir 2 enfants avec 2 ans d'écart et donc de ne pas avoir eu trop besoin de la prime à la naissance pour le 2ème (encore que... sont-ils de même sexe? né à la même saison?). j'étais dans ce cas et c'est vrai que la prime nous a servi à acheter une chambre pour la plus grande et récupérer le lit à barreau etc pour le petit et à acheter des vêtements (nés pas du tout à la même saison et sexe différent)

Mais mettez-vous à la place d'une famille qui a un enfant puis 5, 6, 7 ans après le second... Il est fort probable que le matériel ait été revendu ou soit obsolète (voire plus aux normes surtout avec le changement sur les sièges auto) ou moins pratique (doit-on se priver des nouvelles avancées dans ce domaine sous prétexte qu'on a des vieux trucs qui marchent mais prennent plus de temps ou sont moins pratiques?)

Supposons que vos enfant aient... 14 mois d'écart... Que le premier ne marche pas encore et qu'il soit d'un petit gabarit (c'est le cas du parrain de mon ainée), dans ce cas vous aurez besoin d'une poussette double, de sièges auto de même groupe etc etc etc.

Donc le critère "2ème" enfant n'est pas toujours judicieux dans l'argument: on a déjà tout.

Par contre qu'elle soit progressive sur les revenus: oui.

Amélie 29/09/2014 21:54

Ce projet est une honte. On brade la famille. On la salit. Et pendant ce temps, on ne supprime pas d'autres privilèges bien ancrés. On nivelle par le bas. Que vont devenir nos enfants si cela continue ? Bravo la "gauche" !