Le sésame au drôle de goût

Publié le par Hysterikmum

Le sésame au drôle de goût

Aujourd'hui, j'ai reçu l'appel que nous attendions depuis un moment : celui de la crèche départementale.

La commission est passée et contrairement à ce que nous pensions, nous avons eu une place pour l'Impératrice.
Mais pour le moment, la structure manque de personnel et une commission de recrutement aura lieu en octobre.

L'adaptation de l'Impératrice débutera donc en novembre.

Je suis contente, car dans notre foyer, il n'y a que Machoman qui ramène un salaire régulier.

Je n'ai pas assez de contrats d'illustrations pour pouvoir aider ce dernier et ça, ça me fait vraiment culpabiliser.

J'ai l'impression que toute la survie de notre foyer ne tient que sur ses épaules et ça, je n'aime pas.

J'essaie de multiplier les petits contrats, même s'ils rapportent peu pour me dire que j'ai faits quelques courses, acheté des fringues pour les enfants ... Mais il ne faut pas se mentir, ça ne vaut pas un vrai salaire supplémentaire qui rentrerait sur nos comptes.

En plus, cette année les impôts de Machoman ont augmenté, malgré les mensualités calculées en fonction de l'année dernière.

Il n'a pas gagné plus, mais devra payer plus et ça, c'est un sacré coup dur pour le foyer, sans compter que la taxe d'habitation va aussi pointer le bout de son nez.

Et puis, c'est dur de ne pas pouvoir se faire des plaisirs, aller chez le coiffeur, de devoir serrer la ceinture, subir les coûts de la voiture dont Machoman a absolument besoin pour aller bosser et de nouveau culpabiliser dès que j'achète quelque chose pas "utile" mais dont le Dictateur ou moi, avions envie.

Machoman me fait toujours des cadeaux dingues pour mes anniversaires, moi mes cadeaux semblent si minables... Même s'il n'attend rien en retour, j'aimerais pouvoir, moi aussi lui faire plaisir.

Oui, cette place en crèche, est une bonne nouvelle.

Mais je ne m'étais pas vraiment projetée dans le fait de confier l'Impératrice, persuadée que nous n'aurions pas de place en crèche pour elle.

Cette idée m'angoisse un peu, c'est mon bébé, ma toute petite, je ne connais pas ces gens à qui je vais confier l'une des prunelles de mes yeux.

J’appréhende l'organisation que cela va me demander pour emmener le Dictateur à l'école d'un côté et l'Impératrice à la crèche, à l'autre bout de la ville.

Il va falloir que je retrouve du travail très vite, trouverais-je un emploi compatible avec les horaires de toute la famille ? (Machoman de nuit, le Dictateur de 8h45 à 16h/16h30, l'Impératrice de 9h à 17h).

Et puis, c'est peut-être bête, mais j'ai peur qu'en la laissant si longtemps auprès de ces inconnu(e)s, qu'elle verra plus que moi, l'Impératrice finisse par ne plus m'aimer autant et préfére les auxiliaires de puériculture. (je sais, c'est très con)

Elle sera surement mon dernier bébé, comment vais-je vivre le fait que d'autres que moi verront son premier pas, entendront son premier mot, assisteront à sa sociabilisation.

Ce soir, je me sens toute drôle, je ne sais plus quoi penser.

ce sésame qu'on nous a offert, qui m'ouvrirait de nouveau les portes du travail, a franchement un drôle de goût.

Commenter cet article

Elwenn - Kid Friendly 13/09/2014 22:14

L'ambivalence... C'est la définition même de la maternité non ? Je comprends tes réticences et tes interrogations. Après franchement la crèche c'est top. Il y a une équipe, elle sera entre de bonnes mains. Et bien sûr qu'elle continuera à t'aimer ! Elle fera sans problème la distinction mamam/auxiliaires de puer. Mais tu le sais déjà ;) Et puis, en attendant il te reste un peu de temps en tête à tête avec elle.

Marlène 18/09/2014 16:57

Dur dur de confier bébé....
Toutes les mamans qui retournent travailler doivent ressentir ce petit vague à l'âme,je te comprend trop bien.
Après s'être occupée avec tant de patience, d'amour et de don de soi ( j'en fait peut être un peu trop, c'est vrai parfois on en a assez),mais bref, on donne tout à ce petit être et arrive un moment ou il faut le confier à d'autres...
Je suis éducatrice de jeunes enfants et je l'ai vécu de l'autre coté, celui des professionnelles.
Bientôt mon tour.
Savourons chaque instants passés avec nos bébés qui seront heureux en crèche ça je le sais avec certitude!

Mems 13/09/2014 21:55

Prends ta chance. Essaie. Prouves toi que tu peux trouver des contrats des missions... Et ne t'inquietes pas. Meme la meilleure nounou du monde (laisse tomber t'façons c'est celle de ma tyran) ne prendra jamais ta place. Tu es une super maman, mais pas que. Il est grand temps de penser un peu a toi!! Bisou love et chocolat(virtuel piur le moral toussa...)

petite yaye 13/09/2014 17:07

Je ne sais pas trop quoi te dire à part que oui, c'est très con de penser qu'elle aimera plus les dames de la crèche que toi !!! mais on est toutes à penser pareil un jour ou l'autre ! Que c'est dur d'être maman... bon courage !

Julie 12/09/2014 21:20

Bienvenue dans cette drôle d'ambivalence, d'avoir le soulagement de pouvoir travailler, être indépendante, mais de laisser en même temps son bébé entre d'autres mains... Ma puce est entrée à trois mois en crèche collective (deux mois et demi pour l'adaptation), ça a été très difficile, mais bizarrement je pense que ça aurait été pire pour elle (et pour moi) de la laisser plus tard... Elle entame sa deuxième année chez les moyens. Tout n'est pas rose, mais globalement c'est un énorme point positif pour elle, son développement, son éveil, sa capacité à se défendre dans la société future avec une sociabilisation précoce, j'en suis persuadée! Et l'avantage c'est que tu la confies à une équipe, donc je trouve ça plus rassurant. Elles peuvent se passer la main, même si une auxiliaire est référente de ton bambin! En tout cas courage et bonne recherche de boulot ♥

Audrey 12/09/2014 16:43

Regarder ses enfants grandir et se rendre compte qu'ils ont une vie sans nous, loin de nous, autrement qu'avec nous..... Et c'est terrible. Pour nous. Mais tellement bien pour eux!!!! Le tout c'est de trouver des personnes compétentes, avec un bon relationnel et qui auront envie d'echanger avec toi sur les progrés de ta puce. Il fait le voir comme une chance que tu lui offres (de rencontrer d'autres enfants, de son age ou pas, de faire des activités de groupe, de s'affirmer en société etc....) Num 2 n'est pas en creche ms chez une nounou avec un petit garçon qui a 2mois de + qu'elle et elle s'eclate. On a un pti compte rendu tous les soir et un cahier de liaison pour ne pas perdre le fil....
On est d'autant plus contentes de se retrouver le soir.
Rappelle toi: #maman mais pas que!!!! De toutes façon, tu as le tps de digérer la nouvelle. Elle aura 2 mois de plus, ce ne sera deja plus le meme bebe. Elle tiendra assise, aura envie d'autonomie....ça se fera naturellement tu verras.....