Elle a peur des gens

Publié le par Hysterikmum

Elle a peur des gens

Je me rends bien compte que ma petite Impératrice est de plus en plus dans l'échange.

Il n'y a qu'à voir comme elle cherche son papa du regard, dès qu'elle le voit rentrer dans une pièce et comme elle le hèle, lorsqu'il fait mine de ne pas la voir.

Et puis, elle a compris, depuis une semaine que lorsqu'elle grimaçait, son frangin, très bon publique, se mettait à rire comme un ado stupide.

Il l'imite même, afin de provoquer ses grimaces et elle lui répond volontiers.

A cinq mois, l'impératrice sait se faire "comprendre".

Lorsque nous sommes à table et que nos repas l'intéresse, elle ouvre grand la bouche et les yeux.

D'ailleurs, elle aime être près de nous lorsque nous dînons, même si elle a déjà mangé, elle nous regarde, papote, fait sa petite vie dans son transat, mais apprécie déjà ce moment de partage.

Lorsqu'elle veut un de ses jouets, elle tend les bras aussi loin qu'elle le peut.

Elle a ce don, après avoir été très ronchon, de regarder intensément, sourire en coin et de te faire tout oublier.

Elle sait se faire aimer (tu me diras, même sans ça, nous sommes fous d'elle).

Nous comprenons de plus en plus les nuances de ses pleurs et les différents gazouillis qui commence à composer son langage.

Et c'est fou ce que son regard parle.

Ses yeux qu'elle frotte lorsqu'elle est fatiguée, qui se plissent lorsqu'elle se veut coquine, qui s'ouvrent grands quand elle a peur dans l’ascenseur.

Elle ne manquerait pour rien au monde l'instant de lecture du soir avec son frère.

Elle se blottit contre lui, regarde avec intensité mes lèvres qui bougent et qui font ces drôles de bruits ou de voix.

Et puis, il y a ce petit rire si facile, si naturel, ce petit rire qui éclate lorsqu'elle m'agrippe le nez ou qu'elle me tourne le visage vers elle avec sa main, mais qu'en actrice studio j'exagère pour lui faire croire qu'elle y est aller trop fort.

Elle rayonne et vivre avec elle est un vrai bonheur !

Mais depuis peu, L'Impératrice, qui était si ouverte aux nouveaux visages, devient craintive.

Cela a commencé lorsqu'à la réunion parent professeur, une mère s'est penché trop vite vers elle pour lui parler très (trop ?) fort.

Bon, il faut dire que cette maman-là, je ne l'aime pas vraiment, elle est très bizarre, parle fort, pose des questions qui me semblent bêtes, s'habille en doudoune en été et en débardeur en hiver, je peux comprendre ma fille sur ce coup-là.

Mais je pense aussi que certaines personnes ne se rendent pas compte que les bébés sont de petites personnes sensibles et qu'approcher son gros visage brusquement ne les fait pas tous rire.

Il y a deux semaines, lorsque le voisin du dessus s'est penché au-dessus du tank ( la poussette que Machoman a absolument voulu garder depuis le Dictateur car elle a des roues 4x4, le truc pas pratique du tout).

Sa bouche s'est tordue de peur, un pleur que je connaissais pas a fait son apparition.

Je ne pourrais t'expliquer le son de ce pleur si particulier qui te brise le cœur, elle a peur.

Je l'ai bien sûr sortie immédiatement de la poussette pour la rassurée et ai essayé de lui montrer de nouveau le voisin, mais en la gardant contre moi pour la rassurer, mais c'était trop tard... Le voisin s'est reculé, comprenant tout penaud que c'était lui qui lui avait fait peur.

Et puis, il y a eu notre voisine chérie, la petite mamie d'à côté à qui elle faisait pourtant avant de grands sourires, puis ma belle-mère, sa mamie, qu'elle voit tous les quinze jours et qui pour le coup, a été un peu peinée.

Pourtant, je ne connais pas plus gentille et gaga avec ses petits-enfants, que ma belle-mère, la preuve, tous les vendredi, le Dictateur m'abandonne pour aller regarder Koh Lanta avec elle !

Et elle est inconsolable !

Mon bébé a peur des visages qu'elle ne reconnaît pas et cette peur investi tout son petit corps.

Je ne sais pas si c'est une période et si cela présage qu'elle sera timide ou pas, mais en dehors de notre nid, je ne reconnais pas ma petite fille si extravertie.

Commenter cet article

Cleophis 22/10/2014 21:26

Ma fille était comme ça aussi, très longtemps elle a eu peur de tout le monde, même de ses grands-parents et on me disait que je la couvais trop (c'était forcément de ma faute). Ca s'est arrangé vers les 3 ans, quand on lui a expliqué qu'il n'y avait pas de danger tant qu'elle était avec nous et que cela peinait ses grands-parents de la voir pleurer en arrivant alors elle a appris à contrôler un peu ses émotions. Aujourd'hui, à 4 ans, elle reste une grande timide avec les inconnus et se cache souvent derrière moi mais elle est très ouverte avec les gens qu'elle a l'habitude de cotoyer comme les mamans du parc ou la maîtresse. A chacun sa sensibilité après tout, il ne faut surtout pas la brusquer.

working mum 22/10/2014 16:58

ma fille a mis du temps à accepter d'etre avec d'autres personnes que ces parents!! heureusement ça change, fait pas brusquer :-)

chaglam 22/10/2014 08:36

mm ça fait penser à la "crise" des 8 - 9 mois. ça va passer ;-)

petite yaye 21/10/2014 22:59

Chez nous ça a été une période très courte vers ses 5 mois aussi et qui n'a pas duré plus de 3 semaines, tellement courte que je ne m'en rappelais même plus jusqu'à te lire ce soir ! Sa mamie aussi en avait eu gros, mais depuis il s'est bien rattrappé ;-)

Julie 21/10/2014 23:01

j'espère que ce sera aussi rapide pour nous que pour toi alors.
Au delà de sa mamie qui a les boules (je les ai aussi pour elle), c'est aussi cette sensation d'insécurité que je ne souhaite pas voir perdurer ...

Julie 21/10/2014 22:02

Rassure-toi, c'est une étape tout à fait normale du développement psychologique de l'enfant. Elle est variable selon les enfants en intensité et en durée, parfois passe totalement pour revenir ensuite. Bref, c'est parfois difficile à accompagner/gérer mais ça passera :)

Julie 21/10/2014 23:01

je croise pour que ça passe rapidement. on essaie de la rassurer comme on peut, mais pas évident :/