La fille de son papa

Publié le par Hysterikmum

La fille de son papa

Avant, lorsque nous étions trois, le Dictateur et moi étions très fusionnels.

C'est toujours le cas, mais comme je te l'expliquais, nous avons fait un peu de place à l'Impératrice.

Je trouvais toujours difficile à entendre certaines phrases de Machoman, comme " Il te préfère à moi, c'est normal, c'est un garçon" ou " C'est bien ton fils celui-là !".

Je ne les comprenais pas tout simplement, parce que moi, sans aucun recul sur notre relation au Dictateur et moi, je ne m'étais pas rendu compte qu'elle était très exclusive.

Nous ne rejetions pas Machoman, mais c'est vrai que de par son travail de nuit, ses nuits de jours, sa vie complètement décalée, nous nous étions habitué, à vivre à deux la majeure partie du temps.

Lorsque le Dictateur a besoin de quelque chose, c'est à 90% vers moi qu'il se tourne.

Lorsqu'il est malade, il aime que ce soit moi qui m'occupe de lui.

Il veut que ce soit moi qui le couche.

Lorsqu'il a traversé sa phase œdipienne ( phase dans laquelle, selon Freud, l'enfant ressentirait un sentiment d'amour violent envers son parent de sexe opposé) le Dictateur a été très dur avec Machoman, le repoussant pour tout et n'importe quoi, faisant des crises dès que nous nous faisions un bisous ou nous tenions la main.

j'ai bien sûr mis le Ôla, expliquant au Dictateur que je l'aimais très fort, mais pas comme une maman aimerait son amoureux, son papa.

Cela a été compliqué pour Machoman je crois.

Mais aujourd'hui, je perçois un peu mieux ce qu'il voulait dire.

Je ne dirais pas que l'Impératrice aime plus son papa que moi et puis, elle est encore bien petite pour faire son complexe d’œdipe, mais son papa a un traitement "de faveur".

Dès qu'il rentre dans une pièce, elle rayonne, c'est fou comme, même si elle pleurait avant, elle se met à sourire, les yeux brillants.

Ses jambes s'agitent dans tous les sens, ses bras se tendent vers lui, elle semble l'appeler et les séances de rire se font plus longues avec lui, qu'avec moi.

Je ne suis pas jalouse, non pas du tout, car je sais que ma fille m'aime très fort aussi.

Il n'y a qu'à voir comme elle m'embrasse la joue à pleine bouche lorsque je la récupère de la sieste et comme elle me tend les bras au quotidien.

Mais, parfois je les regarde avec envie nouer cette relation si belle.

En fait, je suis émue de voir Machoman si attendrie par ce petit bout de demoiselle qu'il tient dans ses bras.

Je suis émue lorsqu'elle pleure et qu'il s'allonge à côté d'elle sur notre lit, pour lui faire écouter "my girl" de The Temptations.

Je les trouve beaux.

Par contre, lorsque Machoman reprend sa première nuit après ses repos et que l'Impératrice hurle parce qu'il n'est pas là, je la trouve tout de suite moins chou cette relation.

J'appelle Machoman et mets le haut-parleur, elle se calme immédiatement, souriant béatement ... jusqu'à ce que je raccroche et qu'elle recommence à pleurer ...

Et chez toi ? Ca se passe comment ?

La fille de son papa

Commenter cet article

Priscilla 29/11/2014 01:48

C'est fou j'ai l'impression d'avoir écris ce texte!!

petite yaye 28/11/2014 23:45

oh la coquine !!! Chez nous ça se passe comme dictateur et toi car nous avons principalement une relation à 2 et très fusionnelle aussi, c'est très intéressant de pouvoir vivre autre chose. Au delà du rapport fille/garçon, papa/maman, j'imagine que le rapport à 2, 3 ou 4 influe aussi énormément.

Claire 28/11/2014 22:25

J'ai deux filles : la première a la même relation avec son " papa adoré chéri que j'aime" que votre puce et son papa. Mon homme travaillant aussi de nuit, j'ai eu droit aux pleurs d'absence et aux crises de jalousie quant elle était plus petite et maintenant j'ai droit aux crises de désespoir si son précieux papa est parti au travail sans lui avoir fait 30 câlins, 75 bisous et environ 1 million de caresses... Par contre, notre deuxième est beaucoup plus proche de moi. Quelle joie d'avoir un petit être qui vous réclame, vous tend les bras et vous sourie. Ça me change des "ah bein non moi je voulais que ce soit papa qui m'emmène à l'école et qui me vienne me chercher !"...

Magalie Galie 28/11/2014 20:36

C'est trop chou, ici mon loulou est souvent avec moi, quand ils est malade il se tourne directement vers moi ( d'ailleurs je suis toujours la première à attraper leur microbes ^^), quand il va mal ou qu'il a du chagrin il viendra trouver du réconfort auprès de moi, quand je veux enfin sortir seule pour respirer un peu ou même faire un peu de shopping je vois la tête de mon loulous tout triste :-( il me regarde avec ses grosses larmes tout en me disant non maman part pas stp je veux venir tu va manquer à moi. Comment y résister? Alors je craque et je l'emmène avec moi. Par contre ma puce et beaucoup avec son papa, il sont super complice si elle a un secret à dire c'est à son papa qu'elle va se confier en premier, et elle viendra ensuite me le dire, elle a 9 ans , et plus les années passe et plus j'ai l'impression qu'elle s'éloigne de moi sa me rend triste par moment on étais très fusion elle quand elle étais petite on se quittais très rarement et depuis quelques années sa commence à changer, elle grandi, elle évolue et je pense que cela fait du bien aussi au papa de voir sa fille un peu plus proche de lui.

Mélissa Blanca 28/11/2014 18:21

J'ai la même relation que toi avec mon loulou. Je n'ai pas de petite fille (snif) même si c'est dur parfois c'est trop mignon la "relation" avec son papa ♥