Lui faire croire, encore une fois ...

Publié le par Hysterikmum

Lui faire croire, encore une fois ...

Le Dictateur a cinq ans et demi (oui le et demi est hyper important à cet âge-là, ce n'est pas comme pour toi qui préfères te donner 6 mois de moins que de plus) et il est en grande section.

Cette année encore, il commence sa journée en jouant ( aux petites voitures) car en maternelle, le jeu, la magie et l'imaginaire ont encore une grande place.

La maternelle, c'est cette école qui fait de ton tout petit, un grand mais qui lui laisse encore croire que tout est possible.

Il n'y a pas si longtemps, le Dictateur me demandait si les sirènes existaient, ceux à quoi je lui demandais ce qu'il en pensait.

Il m'a répondu que s'il y avait des livres sur les sirènes, c'est qu'elles existaient.

Je lui ai répondu que sans doute les sirènes existaient dans l'esprit de beaucoup de personnes et que croire en elles leur donnait déjà une existence en soit (en gros).

Il a été plutôt satisfait de ma réponse.
Il a cinq ans et demi et Noël arrive à grands pas.

Il a cinq ans et demi et pour lui, c'est le barbu qui dépose les cadeaux au pied du sapin.

Il a cinq ans et tous les Noël, il a entendu les clochettes du traîneau tintées et le Père Noël sonner à la porte, puis faire son "Ohohoh", alors qu'il était en train de prendre sa douche dans la salle de bain.

Tu as vu, chez nous le Père Noël est un peu une feignasse, il ne passe pas par la cheminée, ou le conduit du radiateur (de toute façon la mère Noël lui fait trop de lait de poule, il ne passe pas) et en plus, il sonne à la porte pour annoncer son arrivée !!

Mais malheureusement, le Dictateur ne l'a jamais vu et tous ces petits indices sonores lui font croire dur comme fer que le gros bonhomme est venue.

La déception de ne pas l'avoir croisé, laisse vite place à la joie des paquets au pied du sapin.

Lorsque j'étais enfant, je passais Noël avec l'une de mes cousines, et c'est aussi comme ça que cela se déroulait.

Une année, nous avions même eu si peur, que nous nous étions enfermées à clef dans la salle de bain ! ( quand j'y repense ça me fait bien rire).

Chez nous, les cadeaux s'ouvrent le soir et non le lendemain.

Je crois que ça a été instauré comme ça, pour éviter que les enfants ne s'ennuient lors du repas qui peut être vraiment long et lourd pour eux.

Croire au Père Noël, c'est aussi s'appliquer lorsque l'on se décide à faire sa liste de souhaits, vraiment bien réfléchir à ce qu'on aimerait demander pour ne pas se tromper, espérer qu'il saura qu'on a quand même été un peu sage.

Croire au Père Noël, c'est préparer des biscuits de Noël en famille, et en laisser quelques-uns avec un verre de lait et une carotte (pour les rennes rooo) en espérant que cela fera plaisir à celui qui gâte.

Croire au Père Noël, c'est croire en la petite souris, au lapin de Pâque, à Jack'o lantern ...

Mais l'année prochaine, le Dictateur sera en primaire (oh punaise ça me choc de l'écrire).

Il côtoiera des enfants de son âge, tout droit débarqué de maternelle, mais il y aura aussi des grands, bien plus grands.

Je redoute que l'année prochaine, un petit con plus grand que lui, lui apprenne que le Père Noël n'existe pas (oups, tu ne savais pas ? ).

Alors, ce sera la fin de la magie, car je ne lui mentirais pas, je le renverrais comme je le fais toujours à son avis, avant de lui répondre.

La déception sera sans doute très forte et il finira par remettre en question tous les autres personnages qui rythment les fêtes, les saisons, ou les événements importants de sa vie de petit garçon.

Alors, comme cette année sera peut-être la dernière, j'aimerais que ce soit fabuleux, que nous marquions le coup, que la maison résonne de musiques, d'odeur de clémentines et de pain d'épice, que la magie soit là encore plus que les autres années.

Et puis, c'est aussi le premier Noël de l'Impératrice, alors j'ai une double raison de rendre le mois de décembre exceptionnel !

Commenter cet article

Christine 04/11/2014 22:35

Et bien quand le Dictateur ne croira plus au Père Noël il faudra lui demander de s'associer avec vous pour faire perdurer la magie avec l'Impératrice! Ca peut être mignon aussi!

Marjolaine Mamour 04/11/2014 22:34

Moi je flippe comme une guedin parce que cette année il va voir son cousin 2 jours après Noël pour faire Noël avec ma belle famille... Sur le principe c'est cool, sauf que ma belle sœur et mon beau frère ont décidé de ne pas faire exister le père Noël... J'ai trop peur que mon neveu le dise à Minus... et à 4 ans il est trop petit pour comprendre qu'il ne doit rien dire...

Anyo 04/11/2014 20:23

Toutes les raisons sont bonnes pour rendre Noël magique! :)
Chez nous, ils ne croient pas au père Noël (sauf certains jours, quand ils ont envie) et chaque année est magique avec sablés, mandarines, bricolages et histoires qui font rêver!
Rassure-toi, vos noëls resteront magiques et beaux !
J'ai trop hâte en tout cas!!!!!!!

Marie 04/11/2014 19:20

Ma fille est en CP, pour le moment elle y croit encore mais j'ai peur que lorsque les discussions autour de Noël à l'école vont s'intensifier, qu'il y en est un qui lâche la bombe!!! Allez on croise les doigts que ça tienne!