Ces moments où, j'aimerais penser à moi

Publié le par Hysterikmum

Ces moments où, j'aimerais penser à moi

Lorsqu'on devient parent, c'est fou comme tout ce qui les touches passe au premier plan.

On le dit bien, "les enfants passent avant tout".

C'est vrai, après tout, ils n'ont pas demandé à venir hein, ce ne sont pas eux qui ont planté la petite graine, alors il va bien falloir les assumer.

Cela ne me pose pas de problème, mes enfants je les aime, ils ont été désirés, j'ai envie qu'ils ne manquent de rien, qu'ils soient heureux dans le présent, mais aussi le futur.

J'aimerais pouvoir leur offrir un maximum de bagages pour que plus tard, ils puissent choisir leur chemin de vie.

Mais voilà, il y a des fois, où j'aimerais bien penser un peu à moi.

Ca ne t'ai jamais arrivé de te demander ce que tu pourrais faire si tes enfants n'étaient pas là ?

Non, je ne suis pas une mère horrible, parfois j'ai juste envie d'envoyer en l'air mes responsabilités et de penser à moi, avant.

Demain, c'est le 31 décembr, si tu as loupé ça, c'est que tu vis dans une grotte troglodyte ma Brenda.

Le soir du 31, tout le monde fait la fête, s'amuse, picole, mange, profite d'une bonne soirée avec ses ami(e)s.

Eh bien moi demain, je serais en tête à tête avec mes enfants.

Pourquoi ?

Deux amies m'ont proposé des choses, là n'est pas le problème, mais pour commencer, Machoman est de garde (si tu es dans le 94, évite de te mettre trop mal, sinon il viendra te ramasser avec le SAMU).

Lorsqu'il travaille, il prend notre véhicule, normal tu me diras avec ses horaires de nuits.

Mais de ce fait, j'ai deux enfants (dont un en bas âge) à trimballer dans les transports.

Bon déjà, ça sent le mauvais plan, mais ce n'est pas tout.

Tu te souviens, lorsque je t'avais dit que l'impératrice pleurait dès qu'elle voyait des visages inconnus ou trop peu souvent vu ? ( ici )

Eh bien, ça ne s'est pas arrangé.

Ce qu'il faut savoir, c'est qu'en plus d'avoir du coffre, l'impératrice a une endurance assez déconcertante.

Alors, imagine la soirée : je prends les transports en commun, emmitouflé dans les doudounes, bravant le froid.

L'Impératrice repère des inconnus dans le bus, elle se met à pleurer ... et ne s'arrête pas !

Nous arrivons avec difficulté au point de rendez-vous, elle pleure en voyant tout le monde.

Il y a du bruit, de la musique, le Dictateur adore, l'Impératrice panique et hurle encore plus fort.

Je la garde dans mes bras mais rien n'y fait.

J'ai chaud, mes cheveux me tombent dans les yeux, l'Impératrice me les arrache en s'agitant (je pourrais peut-être même me faire arracher une boucle d'oreille).

Le Dictateur n'arrête pas de venir me voir pour savoir s'il peut manger telle ou telle chose, je commence à en avoir marre.

Je n'ai même pas le courage d'imaginer la suite.

Impossible de laisser les enfants à ma belle-mère, l'impératrice pleure même avec elle et je ne veux pas imposer ça.

Du coup, on va se rabattre sur un plan mémé à la maison avec l'Impératrice et le Dictateur.

Ooooh génial !!! A moi Arthur et autres bétisier vus et revus 100 fois !

L'année prochaine, il n'y aura plus d'excuses, je penserais à moi !

Les enfants iront chez ma belle-mère ou je me pencherais sur le choix dune nounou.

Rassure-moi, je ne suis pas en train de virer vielle aigrie ?

Toi aussi tu ressens ça parfois ?

Commenter cet article

lisa 31/12/2014 07:24

un peu de patience: dans une 15aine d'années les jeunes feront la fiesta de leur côté, et vous, les "adultes", vous pourrez à nouveau faire ce qui vous plait! ;)
naaaan, je rigole! tu peux très bien marquer le coup à la maison. profite de ce moment avec le dictateur! dés l'année prochaine tu ne seras plus coincé ( mise à part peut-être la voiture manquante. une situation que je connais bien).
je te souhaite de passer une soirée agréable et à Machoman une soirée supertranquille!!!! biz

lili 31/12/2014 00:55

Etant maman solo avec un ex qui vit à 600km je ne peux que comprendre le besoin de penser et de s' occuper de soi ...
Après perso je n'aime pas le 31, ce code social qui fait que si tu ne souhaite pas le fêter, tous tes proches te foute la pression... à se demander qui ça gène vraiment hein ! lol
Pour cette année j'ai réussi à esquiver 4 invits et à ne pas me forcer pour faire plaisir :p
Je vais me trouver un bon film, un bon repas et hop ^^ pour ce premier 31 sans mon fils depuis 7 ans ça devrait le faire :)
Peut être bien que je suis aigrie lol mais en accord avec mes envies, c'est deja ça! mdr

Perrine 30/12/2014 23:56

pour moi c'est sport une foi par semaine sans enfants, sans téléphone, juste du vidage de tête. Si non pétage de plomb à l’horizon. Et demain soir c'est chez les voisins. C'est l'avantage d'être amie avec ses voisins. Ils ont 3 enfants qui feront autant de bruit que les miens donc pas de honte. Et l’écoute bébé passe d'une maison à l'autre, donc la choupette dans son plumard, et bataille de cotillons pour les grands. On est des mamans, pas des machines.
Courage avec Kalie. mon grand aussi est un asocial, mais plus ils grandissent plus on arrive a le cacher. Il ne hurle plus devant les inconnus, il ce contente de se cacher derrière nous.

Danae 30/12/2014 23:18

oh ben je me reconnais ! A chaque fois je me dis aller je le fais enfant ou pas enfant et puis je me ravise trop complexe. Puis bon toi tu n'as pas de voiture c'est compliqué quand même. Bon courage et Demain promis en voyant Arthur ou un autre à la télé je penserai a toi. Gros bisous :-)

anyo 30/12/2014 22:48

On va toutes être des Brenda ce soir ;-)
Ici aussi j'ai envie de temps pour moi et pour nous aussi!
Cette soirée te permettra peut-etre une petite boum improvisée avec le dictateur et autres folies...