Dis maman, pourquoi tu es grosse ?

Publié le par Hysterikmum

Dis maman, pourquoi tu es grosse ?

C'est un peu violent, ça fait mal, mais je m'y attendais, je me demandais juste quand il m'en parlerait.

La semaine dernière, je suis affalée sur le canapé.

Devant mon fils, je ne cherche pas forcément à me montrer sous mon meilleur jour, à rentrer mon ventre, me tenir droite.

On est à l'aise l'un avec l'autre.

Il s'approche de moi et pose sa main sur mon ventre, "Maman, est-ce que tu as encore un bébé dans ton ventre?".

Non, non, je n'ai pas d'autre bébé dans mon ventre, mais malgrès mes kilos de grossesse perdue, je ne peux me rendre qu'à l'évidence, je suis obèse, ou comme le disent les enfants (et moi), je suis grosse.

"Non mon chéri, aucun bébé de prévu"

" Alors pourquoi ton ventre est gros, comme lorsque l'Impératrice était dans ton ventre ? Pourquoi tu es grosse ?".

Je ne me vois pas rentrer avec lui dans la discussion de mes problèmes alimentaires, de la manière dont je comble mes manques.

Je n'ai pas envie de l'inquiéter non plus, je lui demande si cela le gêne, il me répond que non.

Mais déjà, les mots sont posés.

Pourquoi est-ce que je m'y attendais ?

Car vient un moment où l'enfant se détache vraiment de ses parents.

Je ne dis pas que l'amour n'est plus là, pas du tout, mais passé le complexe d'Oedipe, l'enfant devient capable de voir son parent, tel qu'il est vraiment, avec ses qualités, mais aussi ses défauts.

Il n'a pas honte de moi, je suis toujours sa "maman" (et non sa mère huhu ), mais il voit que je ne suis pas forcément comme les autres mamans.

Je me souviens de ce sentiment de "honte" que j'ai parfois pu ressentir vis-à-vis de ma mère, j'étais bien plus âgée que mon fils, mais cette nouvelle génération bat des records et je n'ai pas envie d'attendre qu'il vive cette émotion me concernant.

Cela a eu l'effet d'un électrochoc pour moi, ça m'a blessé, ça ma fait mal, vraiment.

Mais ça a eu un effe, il faut VRAIMENT que je me reprenne en main.

Tout d'abord, pour moi, j'en suis capable, je l'ai fait déjà deux fois avec des résultats fous.

ça, c'était moi, il y a trois ans, après une perte de 35kg avec Weight Watchers.

Dis maman, pourquoi tu es grosse ?

Mais il faut que je comprenne pourquoi j'ai cette tendance a tout gâcher, à rebrousser chemin une fois le but atteint.

Je m'en veux, je suis en colère.

Et ce poids en trop me gâche la vie.

Si je n'arrive pas à tenir cette promesse que je me fait, il faut que je le fasse pour eux, mes enfants.

Je veux pouvoir courir avec eux, nager des kilomètres à la piscine comme avant, sauter de nouveau à la corde à sauter avant que ma fille ne le fasse sans retomber dans mes travers.

Je veux les voir grandir.

"Pourquoi je suis grosse mon chéri?

Parce que je fais parfois de mauvais choix et que je mange mal, mais je te promets de faire plus attention maintenant."

"Tu sais, on pourra faire de l'elliptique ensemble pour t'aider à maigrir maman".

Cet enfant est merveilleux.

Ce soir, je t'ai montré quelque chose que je cachais, cette photo de moi qui me renvoie à mon échec, qui me fait me sentir si mal, alors soit pas trop dur hein

Commenter cet article

Alice Aikoandco 23/12/2014 14:54

Oh comme je te comprends....J'ai 30kg minimum à perdre....je vois un nutritionniste tous les mois....j'ai perdu mes kgs de grossesse (ma puce a 9 mois) facilement car je n'ai pas vraiment suivi son programme mais là il faut vraiment que je m'y me bouge pour moi, ma santé, mes genoux surtout et puis pour ma minouchette....Alors plein de courage et tout mon soutien!!!

Cyrielle 21/12/2014 10:04

Courage, je redoute ce moment aussi, même si c'est encore tôt, je veux pouvoir y arriver pour elle et pour moi. Même si j'ai tout mis en pause, je veux reprendre de plus belle dès janvier... Je sais que j'en suis capable, je l'ai déjà fait. Courage à toi, à nous, la route est longue mais ça en vaut la peine :-)

eloise 20/12/2014 11:52

comme je te comprend, mon fils m'a dit il y a eu peu, "t'es ma grosse maman, mais je t'aime"
du coup j'ai pris un coup au moral

floppysnail 20/12/2014 07:25

Bonjour Julie,
Lectrice quotidienne de votre blog, je me permets un petit mot. J'espere que je ne serai pas maladroite.
Je ne suis pas grosse mais ce que je sais c'est que 90% des regimes echouent car le controle permanent de notre alimentation nous poussent a craquer. Oui nous perdons du poids mais ils reviennent plus tard au galop.
Vous n'avez pas a vous reprendre en main mais je vous souhaite d'etre plus indulgente avec vous, plus douce et je suis persuadee que votre intelligence et votre sensibilite vous permettra de mettre en place une meilleure relation avec les aliments.
J'ai lu un livre que je vous recommande de lire ecrit par le Dr Zematti que peut-etre vous ne connaissez pas encore et si vous avez le temps lisez ce site http://www.gros.org.

floppysnail 20/12/2014 07:33

Mes confuses pour les fautes. Le livre dont je parlais pour titre 'Maigrir sans regime'. Le titre est raccoleur mais j'ai aime son approche.

lapetitelati 19/12/2014 13:39

Ma belle, c'est vrai que ce n'est pas évident tout ça. Mais je suis sure que tu vas y arriver. Tu as du caractère tu as de la motivation et tu as déjà réussi!
Et tu le fais pour ta famille donc pour la meilleure des raisons!
Gros bisous <3