Le BCG, ce vaccin qui marque

Publié le par Hysterikmum

Le BCG, ce vaccin qui marque

Le BCG, est le vaccin qui permet de lutter contre la tuberculose.

Depuis 2005, et selon les indications du gouvernement, ce vaccin ne doit plus être réalisé qu'en intradermique.

Lorsque l'impératrice a eu un mois, la pédiatre de la PMI lui a administré le vaccin du BCG.

En général, je suis contre les vaccins pas obligatoires, je pense que parfois, les adjuvants contenus dans certains de ces vaccins, sont susceptibles de faire plus de mal que de bien, au petit être qui le subit.

Mais ce n'est que MON AVIS (je ne juge absolument pas celles et ceux qui décident de faire tous les vaccins je préfère le préciser).

Si notre petite fille d'un mois à l’époque, a eu ce vaccin, c'est parce que son papa travaille au SAMU et que vivant en région Île de France, il est susceptible de ramener des cochonneries à la maison.

Mais ce n'est pas de gaieté de cœur que j'ai accepté que ma toute petite se fasse vacciner.

A vrai dire, je n'ai pas réussi à l'y emmener, préférant que cela soit Machoman qui l'accompagne.

Loin de moi l'envie de l'abandonner, elle est avec son père, mais le combo aiguille et vaccin, c'est trop pour moi.

Pour le Dictateur, il n'y avait pas eu de problèmes après la vaccination, mais pour l'Impératrice, nous avons dû faire face à un phénomène étrange :

Cela a commencé par une rougeur assez importante sur le bras de l'Impératrice.

Je me suis dit que c'était "normal", que parfois les vaccins faisaient de drôles de réactions et je me souviens, que moi-même enfant, les vaccins me provoquaient des plaques dures sur le point de piqure.

Mais la rougeur s'est transformée en une grosse boule.

La grosse boule a eu l'air de se remplir de pue et de "peler".

J'ai légèrement paniqué car c'était très moche à voir et ça semblait s'ulcérer.

Nous avons montré le bras de l'Impératrice à un médecin qui nous a dit qu'elle faisait une Bécégite.

la Bécégite, c'est une réaction immunitaire souvent bénigne qui touche le plus souvent, les enfants de moins de 6 ans vaccinés.

Elle est favorisée par une vaccination trop profonde ou dans laquelle trop de produit a été injecté...

Là je bloque, on peut injecter trop de produits à un bébé ?! Un médecin n'est-il pas censé être précis concernant l'injection de produits dans le corps d'une personne, d'autant plus un nourrisson ?! Ça me dépasse.

Et il n'y a rien à faire à part patienter.

Il faut continuer à nettoyer normalement et éviter d'y trifouiller, car à la base, cela ne fait pas mal au bébé.

Sauf que ce truc suppure et qu'une fois, cela s'est un peu collé au body ( ba oui, on ne change pas de body toutes les deux secondes depuis qu'elle régurgite moins, hein), l'Impératrice a hurlé et beaucoup pleuré lorsqu'il a fallu que je tire... (l'effet pansement).

Je crois qu'à part à ce moment-là, elle n'a pas montré signe de douleur.

Ce qui est plus inquiétant, c'est pour les enfants souffrant d'un déficit immunitaire, car là, cela peut devenir mortel.

Donc faut pas déconner avec le BCG !

Alors, il faut absolument consulter un médecin, si après vaccination:

• la zone dure au toucher (apparue autour de
l’endroit où a été faite la piqûre) mesure plus
de 3 cm
• ton enfant semble être gêné ou douloureux
• un ganglion apparaît sous le bras et est
visible à l’œil nu

L'impératrice va avoir 7 mois et ce foutu bouton est toujours là.

Il ne suppure plus, il cicatrise tout doucement et je sais que cela peut prendre encore du temps...

Le BCG, ce vaccin qui marque

Commenter cet article

Information 16/12/2016 08:01

C'est vrai que ce n'est pas agréable d'avoir une marque, mais c'est préférable à mourir de la tuberculose en crachant tout le sang de ses poumons etc. N'oublions pas que la tuberculose fait partie des 10 premières causes de mortalité dans le monde. C'est aussi la première cause de mortalité des gens atteint du SIDA du fait de leurs défenses immunitaires réduites. En vaccinant votre fille, vous sauvez des vies !

Ensuite, concernant les adjuvants, ils sont uniquement pour dire au système immunitaire "attention viens voir ce qu'il se passe". Les adjuvants souvent utilisés sont les sels d'aluminium. Sachez que l'aluminium se trouve dans beaucoup d'aliments et que la quantité dans les vaccins est infimes et qu'il n'y a aucun risque pour les enfants mêmes petits.

Le risque beaucoup plus grave est, quand on est pas vacciné, de tomber malade et de mourir. Je dis bien mourir car les vaccins protègent majoritairement contre des maladies très graves et mortelles.
Pour plus d'infos : https://www.youtube.com/watch?v=UjQ2Jk-yT9U
En espérant que vous allez sauver plus de vie en vaccinant vous-même et vos enfants !

50 nuances de maman 23/02/2015 13:54

Ma fille à toujours la trace de ce vaccin alors qu'elle va sur ses 28 mois. Je me demande si ca va vraiment partir un jour.

christelle 17/12/2014 13:36

Ma fille a eu pareil et tjrs pas régler elle a encore une sacré trace et le vaccin à été fait y a mois du coup je suis dégoûtée de lui avoir fait faire ce vaccin alors que mes 3 grds ne l avait pas eu j avais refuse et la pkoi avoir accepter sachant que je suis assez réticente concernant les vaccins ( j ai fais un réaction au vaccin de l hépatite B et bizarrement aucun médecins ne veut vacciné mes enfants mais sinon ce n est pas le vaccin mdr) bref je lui appliqué tous les jour une crème cicatrisante...

Claire 16/12/2014 23:32

Etant également en Ile de France et travaillant comme infirmière, j'ai jugé plus sage de vacciner aussi notre toute petite. Dans notre maternité, il était proposé de manière systématique. Notre petite graine a donc reçu son BCG à 3jours de vie. (Si c'était à refaire, je pense que j'attendrai un peu plus). La réaction a commencé quand elle avait un mois et à présent, du haut de ses 9mois, le bouton est toujours là. Il peut mettre jusqu'à un an à disparaitre.
Mais pour avoir vu des cas de tuberculose, en effet, c'est un mal pour un bien.

Sophie eva 08/12/2014 20:14

Pareil pour ma puce.
Elle a 3 ans et elle a toujours la cicatrice :(
enfin cela s'est éclairci...