Rendez-vous en gynécologie inconnue

Publié le par Hysterikmum

Rendez-vous en gynécologie inconnue

AAAAAhhh que je déteste aller chez le gynécologue !!!

Que celle qui trouve ça cool se dénonce maintenant, qu'on puisse la regarder comme une bête curieuse (et qu'elle nous explique).

Non parce que c'est vrai, je n'aime pas me mettre à poil devant des inconnus, je suis plutôt du genre pudique et pour moi, les visites gynécologues sont juste des tortures.

Cela fait bientôt sept mois que l'Impératrice est née et je me rends compte un peu plus chaque jour, que la pilule n'est absolument plus le mode de contraception qui me correspond.

J'ai besoin d'un mode de contraception fiable, auquel je n'ai pas besoin de penser, car j'ai déjà tout simplement, trop de choses dont je dois me rappeler.

Je t'en avais parlé dans mon billet "la contraception, après l'accouchement", ce sera pour moi un stérilet.

Sous les conseils de ma gynéco, ce sera donc un stérilet non hormonal et le rendez-vous est pris pour le mois prochain ( pour celles qui hésitent encore, je t'en parlerais).

Ce rendez-vous si particulier, qu'est celui chez le gynéco, je crois qu'on y va toute un peu à reculons, oui mais c'est important.

Alors, Quand aller chez le gynécologue ?

Il est conseillé de se rendre chez le gynécologue dès l'apparition des premiers rapports sexuels, mais je serais plus d'avis d'y aller avant, car le gynécologue a aussi un rôle informatif et préventif.

Pour les parents qui ont du mal à parler de sexualité avec leurs ados, cela peut être une solution adaptée, sans pour autant que le gynécologue ausculte.

Ensuite, il est recommandé de s'y rendre une fois par an.

Et Pourquoi ?

- Contrôle de routine.

Le contrôle pour voir si tout vas bien, faire un frottis (tous les trois ans) qui consiste à prélever des cellules sur la surface du col et qui permet la détection non seulement des cancers, mais aussi des anomalies ou infections.

- Adopter un moyen de contraception.

Il est vrai que la pilule est le moyen de contraception le plus rependu, surtout chez les jeunes, mais il en existe beaucoup d'autres et c'est avec le gynécologue qu'on établira le mode de contraception qui nous convient le mieux.

- Soigner une anomalie.

Mycoses, aménorrhées, odeurs ... sont autant d'anomalies qui poussent à la consultation. Ce sont sans doute, dans ces situations que la gêne est exacerbée, mais il faut y aller (ils en ont vu d'autres hein).

Les anomalies peuvent également concerner la poitrine pour laquelle il ne faut pas hésiter à consulter rapidement, même pendant la grossesse, période de beaucoup de changements (je t'en parlais ici )

- Une grossesse.

C'est parti pour neuf mois ... de tripotage du col et compagnie, alors quand on le peut, autant être suivie au maximum par son gynécologue, qui fera le lien et cédera sa place au moment venu, aux gynécologues et échographes de la maternité.

Il est aussi possible à ce moment là, d'être suivie par une sage-femme ou un médecin généraliste bien évidemment.

Comment choisir son gynécologue ?

C'est sans doute ça le plus compliqué.

Loin de moi l'envie de me taper un resto avec au menu moules bretonnes, après m'être fait observer la minette, mais lorsqu'on doit se mettre nue devant un professionnel de santé, je trouve ça essentiel d'être le "moins gênée" possible.

- Selon son lieu d'habitation.

Forcément, se taper un Paris-Marseille pour faire sa révision c'est un peu ridicule.

Et là, l'Assurance maladie peut t'aider avec son outil de recherche de professionnels de la santé.

- En fonction du délai de prise de rendez-vous. Mine de rien, cela joue, car si tu as une mymy (mycose pour les intimes), tu attendras difficilement un mois pour avoir ton rendez-vous.

Dans certaines régions, c'est un vrai parcours du combattant pour avoir un rendez-vous !

- Le bouche-à-oreille ou le "gynéco de famille".

Tu as entendu parler d'un gynéco super-sympa par l'une de tes copines, ou par la belle-sœur de ta coiffeuse Brenda.

Cette méthode fait ses preuves car toutes les femmes ne vivent pas forcément ce rendez-vous comme une visite de courtoisie et que si elles conseillent un professionnel, c'est qu'elle s'y s'ont sentis réellement bien.

Par contre, cela a ses limites car on n'est pas toutes pareils et que ce qui convient à l'une, ne conviendra pas forcément à l'autre.

Si c'est ta mère qui t'a amené chez le sien, c'est quitte ou double, le principal étant de se sentir en confiance. Si tu as peur que le gynéco, trop copain avec ta mère lui raconte tout ce que tu lui dis (ce qui est interdit, on est d'accord ) fuis !

- Sous les conseils de son médecin, qui connaît en général, d'autres professionnels de son secteur.

Attention cependant, car cela peut aussi être des conseils basés sur des affinités (copinage) plus que sur le côté professionnel.

- L'expérience. C'est bien souvent l'expérience et les "tests" qui t'aideront à trouver le bon professionnel de santé. Je ne vais pas te dire que tu trouveras du premier coup, ce serait faux. J'ai 27 ans et je cherche encore.

J'avais trouvé le bon, mais il est parti à la retraite.

Mais d'autres trouvent rapidement.

Comment préparer son rendez-vous ?

- Si on a des questions à poser, ne pas hésiter à les noter sur un petit papier, car avoir un rendez-vous chez le gynéco, c'est un peu compliqué parfois et cela peut s'avérer être un coup ( une soixantaine d'euros en général, hors centres de santé), alors évitons de devoir y retourner pour une simple question.

- Une petite toilette avant n'est pas du luxe. Même si les gynécologues en voit des vertes et des pas mures ( oui oui on parle toujours de foufoune là), c'est aussi, selon moi, une question de respect.

Si on n'a pas de quoi faire une petite toilette, il existe de petites lingettes intimes ;)

Certaines, comme moi, ferons une fixette aussi d'un point de vue pilaire (les poils quoi), mais chacun fait ce qu'il veut.

De toute façon que tu sois adeptes du naturel, du minimaliste, du ticket de métro (ou de train), ou du mode crâne d'oeuf, l'essentiel est que TOI, tu te sentes le plus à l'aise possible.

- On ne panique pas, tout va bien se passer et une fois fait, on est tranquille !

Comment se passe un rendez-vous ?

Bon déjà, le/la gynécologue ne te sautera pas dessus.

Vous pourrez donc discuter de la raison de ta venue, puis viendra le moment de l'auscultation (ou pas, car parfois ce n'est pas nécessaire, surtout pour la première fois).

A partir de 30 ans; les gynécologues feront systématiquement une palpation de la poitrine permettant le dépistage de grosseurs dans les seins ( risque de cancer).

Certains gynécologues le font quand même avant, ça a été le cas de celle que j'ai vu lundi.

Sinon, on parle bien entendu d'examen vaginal, lors duquel le gynécologue fera passer entre les lèvres un spéculum (petit tube en métal) pour regarder vérifier que tout va bien au niveau du col et/ou pratiquer un frotti..

Il se peut aussi qu'il y mette un index dans ton vagin pour palper les contours.

ce toucher vaginal, permet lui aussi de détecter tout problème.

Ouai, c'est carrément intrusif, c'est très crispant et gênant, mais il faut se dire que le Gynécologue voit des foufounettes toute la journée !

Voilà, c'est fini, tu peux enfin souffler et repartir. Ce n'étais pas si dur, non ?!

Commenter cet article

loluju 06/12/2014 10:04

Ici, jamais vu de gynécologue, par choix. En effet, l'examen vaginal tous les ans est juste inutile, en plus d'être désagréable. Et j'ai entendu trop d'expériences négatives relatées par mes patientes. Je fais mon frottis tous les 3 ans, et wala ! Et sinon, ma 2eme grossesse et mon 2eme accouchement se sont déroulés sans un seul toucher vaginal... comme d'ailleurs il est bien souvent le cas dans les pays Anglo-saxons.
Bref rien d'obligatoire à tout ca ...

emmanuelle 06/12/2014 11:16

Je suis d'accord avec lojuju, et je fais la même chose. Pour ma deuxième, zéro gynéco, zéro TV, et grossesse simplifiée et moins stressée! L'examen vaginal ne sert à rien, la plupart du temps, et je rejoins le 1er commentaire pour le site de martin winkler. D'ailleurs, courrez vite lire " le choeur des femmes", si ce n'est pas déjà fait ;)

Jen 05/12/2014 18:45

Oui, en effet, moi, j'ai vu une gynéco pour la première fois juste avant de commencer ma première grossesse, pour la première fois. J'étais suivie pour la contraception et le frottis, palpation par ma médecin généraliste de famille. Plutôt sympa parce que je la connaissais bien !

Jen 05/12/2014 18:45

Je voulais faire une réponse au commentaire d'Aloès... raté...

Cosette 05/12/2014 15:55

J'ai trouvé le gynéco parfait il y a maintenant 3 ans et je ne le lâche plus : gentil, attentif, non intrusif, doux et avec une attente raisonnable!!! Merci à la copine qui me l'a recommandé !
Moi qui ne voulait pas être ausculté par un homme, je me sens bête car c'est vraiment le meilleur gynéco que j'ai eu (et le 3ème)

Julie 05/12/2014 17:21

Celui qui était top pour moi était aussi un homme, mais il est parti à la retraite :(

Aloès 05/12/2014 15:53

Jen a tout dit, le passage par un gynécologue n'est pas forcément ce qui convient le mieux à chacune pour un suivi ;) Après mes 2 grossesses suivies par un sage-femme, je voulais continuer mon suivi de la même façon. Malheureusement à côté de chez moi elles ne sont pas (encore) formées, donc j'ai opté pour mon généraliste et j'en suis très contente. Pas besoin de prendre rdv des mois à l'avance en plus ;) A chacune de trouver ce qui lui convient le mieux !

Aloès 08/12/2014 13:11

Oui tout à fait, et même pose et dépose de stérilet ;)

Jen 05/12/2014 18:43

Oui ! Moi, je n'ai vu un gynéco poue l

Julie 05/12/2014 18:00

ahhhhh, alors là je ne savais pas tu vois. Et du coup, ils te font frottis et palpation ?

Aloès 05/12/2014 17:47

Je ne suis pas sûre qu'on se soit bien comprises. C'est bien pour le suivi gynécologique hors grossesse que je parlais d'une sage-femme ou d'un généraliste ;)

Julie 05/12/2014 17:20

Oui, on est d'accord, mais comme là le sujet était le rendez-vous gynécologique et donc le gynécologue et que le suivis grossesse n'est qu'une des raisons pour laquelle on peut vouloir consulter, je n'ai pas développer. Mais moi aussi j'ai été suivie en partie par une généraliste et c'était très bien

Jen 05/12/2014 15:34

Coucou !
Je suis ton blog depuis longtemps déjà, j'adore même si c'est la première fois que je commente.
Je voulais juste dire qu'on peut se faire suivre aussi par un médecin généraliste ou une sage-femme pour une bonne partie des choses (la grossesse non pathologique par exemple ou même pour la contraception), le frottis n'a pas besoin d'être fait 1 fois par an mais tous les 3 ans seulement (et seulement à partir de 25 ans ou 8 ans après le premier rapport sexuel).
J'ai été suivie par une sage-femme pour ma dernière grossesse, des consultations 1/2 heure minimum si tout va bien et plus si on a besoin de parler, elle faisait même le tiers payant... J'ai seulement consulté un gynéco à la fin de la grossesse à l'hôpital (là aussi tiers payant).
Il faut informer les femmes que les gynéco ne sont pas les seuls référents médicaux pour un suivi non pathologique toujours, dès qu'il y a un problème, médecin général ou sage-femme passent la main.
Voilà ma petite contribution, n'hésite pas à consulter le site de Martin Winckler, une vraie mine d'or !
http://martinwinckler.com/spip.php?article795 (pour le frottis notamment) et toute autre question de gynécologie !
Merci encore pour ton blog ! J'ai une fille de 2ans1/2 et une de 5 mois, je me retrouve beaucoup dans tes billets !

Jen 05/12/2014 16:49

Très bien ! Je reviens moi-même d'une lecture de Flash McQueen, quarante-douzième fois de la semaine, de la préparation d'un gâteau et d'un goûter (tjs avec n°1), je repars faire le goûter de n°2 (lait maison). Ça occupe ces bêtes-là ! ihi

Julie 05/12/2014 15:38

Hello Jen, merci beaucoup pour ce complément que je rajouterais , si tu es d'accord, dès que je reviendrais de l'école (je vais chercher mon loulou).
En plus, j'ai été suivie par un généraliste jusqu'au sixième moi et je ne l'ai même pas indiqué !!! honte à moi
Merci de me suivre en tout cas <3