Leurs tatouages de naissance ...

Publié le par Hysterikmum

Leurs tatouages de naissance ...

Il y a tout d'abord eu l'Australie.

C'est comme si une partie de l'Océanie était venu se glisser sur sa jambe droite.

Un pays tout entier autour duquel on pourrait inventer de belles histoires de kangourous, avec mon grand bondissant de 5 ans et demi maintenant.

Une île qui rappellerait à quel point le Dictateur et moi avons été comme une famille koala, bien agrippés l'un contre l'autre pendant très longtemps (ok, encore un peu maintenant).

Leurs tatouages de naissance ...

Ensuite, il y a eu la petite biche aux grands cils qui est venue embrasser tendrement le front de l'Impératrice à sa naissance.

De cet instant en est resté son ombre dont la couleur change un peu au fil des humeurs de sa propriétaire et aussi du temps.

Lorsque je la vois, j'ai cette chanson d'Henri Salvador qui me revient en tête "Une chanson douce que me chantait ma maman, ..." et je ressens un amour infini pour ma toute petite fille de bientôt 1 an.

Leurs tatouages de naissance ...

La nature est une farceuse, elle a fait un drôle de présent à chacun de nos enfants, ce que l'on appelle une " tâche de naissance".

Certaines personnes diront que j'avais des envies de café lorsque j'étais enceinte, ou que sais-je encore et j'avoue que j'ai toujours trouvé ces interprétations rigolotes.

Alors sache qu'enceinte, je ne me suis privée de rien et encore moins de chocolat !

Elles interpellent souvent, on me pose parfois des questions à leurs sujets et pour nous aussi ça a aussi été un mystère de par leurs tailles et pigmentations.

Pour le Dictateur cela m'a même fait peur, car il en a plusieurs (mais celle de la jambe est la plus étendue).

Nous avons vu plusieurs dermatologues pour écarter les éventualités de naevus (grain de beauté géant) ou autres problèmes de peau qu'il aura fallu retirer et tout va bien.

Alors, nous avons décidé de faire de ces jolies marques, des forces.

Malgré les regards parfois insistants (et dérangeants), surtout pour mon fils (car la sienne est plus foncée surtout en été), nous assumons et refusons de les cacher.

Pourquoi les dissimuler ? Tout le monde est différent et a le droit à sa singularité et je n'imagine surement qu'à moitié le ressenti des enfants qui ont grandi en les cachant, devant un jour les afficher au grand jour.

Ici, c'est naturel, on ne se pose plus la question.

Nous avons inventé de jolies histoires à raconter autour de ces tatouages de naissance, c'est comme regarder les nuages dans le ciel, il faut avoir l'esprit assez ouvert pour y voir de belles choses.

Oui, ce sont de jolis tatouages, car pour moi il ne s'agit pas de tâches (connotation très négative je trouve).

Le temps nous dira comment l'impératrice vivra sa petite biche sur son front, car il s'agit quand même du visage et qu'elle risque de prendre encore un peu de pigmentation avec le temps.

Mais je ne me fais pas trop de soucis et nous trouverons des solutions en temps voulu si cela pose un problème.

Pour le Dictateur, on nous avait proposé de faire retirer l'Australie lorsqu'il était bébé, mais nous n'avons pas voulu faire subir d'opération "esthétique" (car pour le coup, il n'y avait rien d'autre) avec anesthésie générale à notre tout petit.

Lorsqu'il sera adulte, s'il a envie de se faire greffer un morceau de peau de fesse sur la jambe, il fera bien ce qu'il voudra !

c'est cadeau pour bien dormir ;)

buzzoole code

Commenter cet article

lillune 05/05/2015 22:15

Je suis ton instagram depuis quelques temps et pourtant je n'avais remarqué la petite biche ! C'est loin d'etre choquant tu vois :) Très poétique ces histoires :)

Olive Banane & pastèque 29/04/2015 14:12

tu as bien raison de ne pas les cacher !
et j'adore tes dessins, tu es vraiment très douée !

Cécile Lefebvre 29/04/2015 10:35

<3 <3 ils sont beaux tes enfants et ces pigmentations sont jolies pour moi!

Marie 29/04/2015 10:24

J'aime beaucoup les tâches de naissance, c'est une petite histoire supplémentaire à raconter, une petit bout d'eux.
Mes enfants en ont tous. Ma 1ère en a 3, un angiome dans le coup, une bien jolie sur l'épaule, et une discrète sur la cuisse. Mon 2ème n'a que l'angiome dans le cou, ma marque de fabrique lol et le petit dernier fait exception avec l'angiome absent mais une jolie tâche sur le genou et il me semble qu'il en avait une toute pâle sur une jambe mais qui a disparu.
Moi ma tâche est héréditaire, une grosse de dépigmentation sur le torse. Elle ne se voit que lorsque je suis bronzé. Je m'inquiète un peu de savoir ce que ça va donner plus tard voyant que la peau de ma mère se dépigmente de plus en plus.

Maud 29/04/2015 10:08

J ai juste une tache de naissance couleur café au lait très claire au niveau de la hanche droite.... Mon premier enfant rien, mon second une petite tache sur le coin des lèvres et le troisième rien.... bisous et bonne journée