Comprendre et gérer ses colères

Publié le par Hysterikmum

Comprendre et gérer ses colères

Depuis quelques mois, tout n'est plus si calme chez nous.

Pas une journée ne passe sans que l'Impératrice ne se mette en colère pour un oui, pour un non.

Enfin, c'est surtout ma vision des choses, car lorsque l'on a 1 an, ce n'est pas facile de faire comprendre à son entourage ce qui nous ennuie, nous chagrinne, nous gêne.

Alors pour l'exprimer, l'impératrice crie, elle hurle, elle tape et c'est son frère qui déguste !

Le Dictateur qui est si doux et patient avec elle, commence à sérieusement saturer de se prendre des baffes et se faire hurler dessus et je le comprends !

J'explique à l'Impératrice à chaque fois qu'il est interdit de taper, je lui dis qu'elle a le droit d'être en colère, mais qu'il faut apprendre à le montrer différemment et que les jouets que son frère lui prête, elle doit aussi les lui prêter (c'est à 75% le sujet de discorde).

Mais ça a le don de la mettre encore plus dans tous ses états, elle finit par se taper le visage ou se laisser tomber par terre ! ( Catherine Deneuve est une petite joueuse moi jte le dit !)

Et lorsque c'est son père qui intervient, tout son monde s'écroule et la fifille à son papa devient inconsolable, avec spasmes du sanglot et tout et tout.

Bref, en ce moment, ce n'est pas tout le temps la joie.

Bouuuuhhhh !!! la mère qui prend en photo sa fille quand elle pleure !!!

Bouuuuhhhh !!! la mère qui prend en photo sa fille quand elle pleure !!!

Avec Machoman, nous ne nous souvenions pas que le Dictateur réagissait si violemment, j'ai alors pensé que l'Impératrice avait vraiment un caractère de cochon.

Nous nous étions même dit que nous l'imaginions très bien se rouler par terre dans les magasins plus tard.

Pourtant, nous élevons nos deux enfants exactement de la même façon, mais force et de constater qu'un autre facteur entre en compte : l'individualité.
Et puis, en en discutant autour de moi, j'ai découvert que je n'étais pas la seule à faire face aux colères de mon bébé et ça m'a rassuré.

Non parce que dans notre société, il est tellement facile de juger une mère dont l'enfant "pique une crise" en se disant qu'elle "éduque mal ses enfants, capricieux" que je me suis dit, qu'au moins je ne serais pas la seule mère indigne de france !!

Alors bon, vu de l'extérieur, ma fille s'énervant pourrait paraître mal élevée (c'est un bébé eh oh !), mais je cherche activement des solutions à ce problème de communication.

Un soir, cette situation m'a tellement pesé, que je suis restée très longtemps à réfléchir.

tellement longtemps, que je me suis couchée à 3 heures du matin, mais avec deux objectifs à mettre en place dès le lendemain :

- signer davantage avec l'Impératrice et introduire des gestes signifiant des émotions.

Nous avions commencé à signer lorsqu'elle avait 5 mois et elle avait très bien assimilé quelque signes à force, c'était comme un jeu.

J'avais laissé un peu de côté, mais je pense que c'est une piste à réexplorer, car même si elle dit quelques mots, elle ne nomme pas encore ses émotions, ni tous ces besoins (normal, elle n'a que 1 an !).

- lui proposer le "crocodile de la colère" que je lui ai confectionné cette fameuse nuit d'insomnie.

Il n'a pas pour but de se faire taper dessus (même s'il s'est déjà pris 2/3 baffes ), mais plutôt de représenter l'enfant en colère.

L'enfant est le crocodile.

Au fur et à mesure que je découvre des choses qui peuvent l'agacer et provoquer des situations de "crises", je lui fabrique de petits objets qui les représentent.

Ainsi, un petit soleil signifie avoir chaud, un nuage tout noir avec des éclairs signifie être "très en colère et ne pas se calmer seule", un poisson signifie "avoir faim" ...

Comprendre et gérer ses colères

Cela fait deux semaines que j'ai mis en place ces deux points.

Lorsque l'impératrice s'énerve, je l'isole et m'installe avec elle pour "jouer avec le crocodile de la colère".

"le crocodile est en colère, il mord avec sa grande bouche pleine de dents et tape avec sa queue, mais peut-être est-ce parce qu'il ne sait pas parler. Pourquoi le crocodile est-il en colère ?"

Et je lui montre les petits objets que je nomme à chaque fois, eje les signe aussi parfois.

L'impératrice est encore petite, je ne suis pas sûre qu'elle comprenne vraiment tout, mais elle aime beaucoup ce crocodile et a compris que le coeur rouge signifiait la promesse de faire des câlins et des bisous.

Elle me le tend régulièrement lorsqu'elle est très en colère avant de se blottir contre moi et rien que pour ça, j'ai envie de continuer.

Si cela intéresse, je mettrais les explications pour fabriquer le crocodile, dans un prochain DIY

Comprendre et gérer ses colères

Commenter cet article

Titisse 01/06/2015 22:39

non mais c'est génial ce que tu fais ! j'ai envie de faire un bébé pour avoir un crocodile looool
petite puce, la frustration c'est dur à son âge :/
Moi je faisais des câlins, expliquais, parlais... j'allais à tâtons, des fois ça passe, des fois ça casse, pas facile...
je disais souvent : les mains c'est pour faire des caresses et du coup aujourd'hui ils le disent d'eux même <3
bisous bisous

PetitDiable 01/06/2015 13:38

J'espère que ca suffira...ici ce genre de "truc" coussin de colère et autre défouloir, n'ont jamais été opérationnels...heureusement qu'on a découvert RIE sinon je ne sais pas ce qu'on deviendrait avec notre Cromignon colérique!

Aloès 01/06/2015 12:06

Un grand BRAVO à toi d'avoir su trouver ce qui m'apparait comme une idée hyper bienveillante pour ta puce ! C'est vrai qu'à 1 an il y a beaucoup de frustrations de ne pas savoir faire, savoir dire, savoir comprendre ses propres et émotions, et tout passe parfois par la colère. Là tu lui donne les signes et les moyens de dire, et de comprendre qu'il y a d'autres façon de s'exprimer. Et surtout tu lui montres que tu es là pour elle au moment où elle en a le plus besoin. Je suis très admirative de ta démarche ;) Et je suis preneuse d'un tuto pour confectionner ce superbe crocodile !

Mamireine 01/06/2015 10:54

1 an c'est l'âge ou les enfants ne veulent pas prêter leurs jouets, c'est normal. Il faut lui apprendre avec patience. Je suis maman et mamie (5 petits) la seule façon que j'ai trouvée pour gérer les colères c'est de les détourner par le jeu. Vous pouvez lire : "Qui veut jouer avec moi" de Lawrence Cohen présenté par Isabelle Filliozat aux éditions Poche Marabout. Je dois dire que ça marche vraiment bien.

Marie 01/06/2015 10:32

Pas facile de gérer les colères de ses enfants, mais tu as super bien réagit en créant ce croco, ça ne me serait pas venue à l'idée.