Maman au régime, WW semaine #28

Publié le par Hysterikmum

Maman au régime, WW semaine #28

Je sais que j'ai une fois de plus déserté pendant deux semaines.

Dans la vie, il y a des hauts et des bas et ces derniers temps, c'est assez compliqué chez nous.

Il y a d'abord le fait que mon travail d'illustratrice, même s'il me prend du temps, ne me permet pas d'aider suffisamment aux dépenses du quotidien de notre foyer.

Pas de place en crèche, pas de possibilité de prendre un boulot en plus.

Il y a ensuite eu notre voiture qui nous a lâchée, un crédit que nous avons dû faire alors qu'on en sortait d'un autre il y a peu, mais l'obligation de le faire pour Machoman qui bosse de nuit.

Du coup, cela reporte encore plus notre projet de devenir propriétaire, cette nouvelle vie que j'attendais avec tant d'impatience.

Il y a aussi eu les nuits de l'Impératrice encore plus coupées et une certaine lassitude que je ressens vis-à-vis de Weight watchers.

Un jour propoint, un jour flexipoint, je ne sais plus quoi faire.

Et puis certains éléments extérieurs auront réussi à m'achever.

6 mois, ce n'est pas rien, c'est la moitié d'une année et j'ai parfois l'impression de pédaler dans la semoule sévère.

(Mon suivi WW et mes menus, semaines après semaines )

Je suis cette souris, bloquée dans un verre de lait.

Il ne me suffirait de pédaler sufisament fort, pour transformer le lait en beurre et pouvoir sortir de cet étau dans lequel j'ai l'impression de me trouver.

Mais là, tout de suite, j'ai l'impression d'être en mode automatique.

On imagine souvent que le fait d'être à la maison, au foyer laisse plus de temps pour prendre soin de soi, mais j'ai l'impression au contraire que cela me laisse encore plus seule face à des tentations que si j'étais dehors.

Je me lève tous les matins avec de bonnes intentions, je mange correctement au déjeuner, puis le soir et passé 22h ... je fou tout en l'air.

A vrai dire, je ne me suis pas pesé et ne le ferais pas avant la fin de la semaine prochaine, j'ai besoin de prendre de la distance avec ma balance et de ne pas me donner plus de raison de me flageller.

Je sais ce que j'ai déjà fait, mais je sais aussi ce que j'aurais pu accomplir de mieux.

Je sais qu'à ce stade, j'aurais pu changer de dizaines et j'ai les boules.

Je me rends compte aussi que depuis trop d'années, je mange comme "on doit manger", mais que cela ne me correspond pas.

J'ai été végétarienne pendant 7 ans, j'étais jeune, j'ai remangé de la viande car j'avais des carences.

Je n'aime pas la viande, je l'ai toujours fait cuire de façon a ce que plus aucune goutte de sang n'en coule.

Machoman me dit souvent que mes steak sont de vraies semelles de chaussures.

Je n'aime pas non plus la façon dont elle arrive dans mon assiette et je ne la digère pas.

Pourquoi me forcer ?

J'ai donc décidé d'adopter une alimentation flexitarienne.

Flexitarien, c'est celui qui mange comme un végétarien, mais continue à manger de la viande pour certains évènements ( restaurant, repas en famille ou chez des amis).

Je ne veux pas imposer mon mode de vie à mon entourage et je continuerais à faire de la viande pour Machoman et les enfants.

Je mangerais plus de poissons, des légumineux riches en protéines et parfois de la viande, mais je ne veux plus que mes plats tournent autour de ça.

C'est MA façon de vouloir m'alimenter, mais j'entends que d'autres ne partagent pas mon point de vue, Machoman est un carnivore par exemple et je le respecte.

J'ai envie d'y arriver, j'ai envie de m'y remettre, j'ai envie de ne plus céder.

c'est dur, mais je ne veux pas avoir fait tout ça pour rien.

Allez, demain c'est lundi, tout est de nouveau possible !

Et je reprends la bonne habitude de faire des menus à la semaine :

(les aliments entre parenthèses, concernent le reste de la famille)

Maman au régime, WW semaine #28

Commenter cet article

Titisse 29/06/2015 21:45

je te souhaite plein de courage ;-) et si je peux aider n'hésites pas <3

Estelle 29/06/2015 08:57

Courage à toi ! Tu as raison de privilégier les aliments que tu préfères, du moment que ce soit équilibré sur la semaine... Si tu craques en ce moment, pourquoi ne pas t'autoriser un petit plaisir sucré le soir si c'est ce qui te fait envie, ce qui évitera les gros craquages et la culpabilité? Genre un ou deux cookies pour te récompenser de tes efforts de la journée et des derniers mois mais pas plus?

FloCyveries 29/06/2015 07:27

Courage ma Julie !! L'alimentation, c'est l'histoire de toute une vie, comme un alcoolique compte ses années de sobriété, je compte mes années sans crise... Mais rien n'est jamais perdu ! Le manque de sommeil est terrible, j'espère que l'Impératrice va trouver le bonheur d'aligner les heures de dodo, ça aidera beaucoup !
L'alimentation que tu as choisi, c'est super ! ce faire plaisir, c'est essentiel. Nous avons la même, la viande n'est présente que lorsqu'on est invité.
Pour les carences, franchement, je n'en sais rien. ça fait maintenant une dizaine d'années...

Vanina Dufait 29/06/2015 07:16

Je ne peux que vous souhaiter BON COURAGE et surtout ne perdez pas espoir ! Moi c'est l'inverse, je ne fais pas de régime, mais les galères s'enchainent et me font maigrir au grand désespoir de mon H et de mon fils qui me grondent quand je n'arrive plus à manger quoi que ce soit !

Bouchine 29/06/2015 01:02

Gros bisous et tiens le coup !