Ce ventre que je hais, mon vilain tablier

Publié le par Hysterikmum

Ce ventre que je hais, mon vilain tablier

Je ne sais plus depuis combien de temps je cohabite avec lui.

Il fait partie de mon corps, mais je le déteste si fort que pour moi c'est comme s'il ne m'appartenait pas, comme s'il était mort.

Tous les jours, je me promène avec le cadavre de mes excès, accroché au nombril et je m'en veux terriblement.

J'ai honte.

C'est sans doute ridicule d'en avoir autant honte de lui, il n'est pourtant pas désiré, pas voulu, mais je me sens responsable de sa présence.

J'ai un tablier abdominal.

Ce qu'il faut savoir à propos du tablier abdominal, c'est qu'il est un relâchement cutané du bas-ventre.

Il peut s’accompagner ou non d’un excédent graisseux et/ou d’un relâchement musculaire qui recouvre le pubis (pas très glam ni sexy, on en conviendra).

Cela faisait un moment que je voulais en parler sur le blog car après tout, je t'ai déjà expliqué pourquoi je suis grosse et je t'ai parlé de mes troubles alimentaires.

Je t'ai déjà raconté comme cela me faisait me sentir mal dans ma peau, dans ma tête, mais à vrai dire, je ne t'avais jamais parlé des conséquences du poids que j'ai pu prendre.

On ne peut pas faire 127,5 kilos un jour, sans que ton corps ne morfle.

Et les conséquences sont bel et bien là, irrémédiables, irréparables sans aide chirurgicale.

Seul deux personnes ont déjà vu mon ventre, je fais toujours tout pour le cacher, y compris de ma propre vue.

Mais il ne s'agit pas que d'un souci esthétique, même si bien sûr j'aimerais pouvoir porter un maillot de bain deux pièces un jour, il m'handicape vraiment au quotidien.

Pourquoi un tablier abdominal peut-il devenir handicapant?

Eh bien parce que c'est un gros pli, et que lorsqu'il fait chaud (ou pas) et que tu transpires, cela peut provoquer des démangeaisons, des problèmes de peau et même des mycoses !

Il me gêne, car lorsque je me déplace, je le sens bouger à la manière d'une poitrine mal soutenue pendant un footing (pour l'image bizarre, c'est cadeau).

Lorsque je m'habille, je dois sans cesse faire un choix entre confort, en mettant mon ventre au-dessus de mon pantalon, ou esthétique en le dissimulant sous des leggings que je remonte jusque sous les aisselles pour essayer de l'applatir au maximum.

C'est sans doute aussi un peu à cause de lui que je vouais une haine terrible à ceux qui osaient toucher mon ventre lorsque j'étais enceinte.

Pourquoi te parler de cette peau de ventre qui tombe ?

Parce que je suis sûre de ne pas être la seule à vivre ça, à avoir été très gênée d'en parler, à me sentir très complexée par un "simple morceau de peau" et que j'ai envie de crier haut et fort ce que j'ai longtemps voulu cacher.

Ce n'est pas la norme, non c'est sûr, ce n'est pas non plus un combat pour la réhabilitation du tablier abdominale.

Je ne suis pas en train de te dire qu'"avoir un tablier abdominal c'est génial" (en mode SLAM), mais je veux dire à celles qui vivent ça, qu'elles ne sont pas seules, que d'autres peuvent comprendre ce qu'elles vivent et que notre meilleure ennemie dans cette histoire ce n'est pas nous, notre corps, notre ventre, mais notre honte.

Il faut que cela cesse, sans vouloir exposer nos corps à tout prix, nous devrions avoir le droit de vivre sans nous soucier de ce que penseront les autres.

Cela fait des années que je sais que je finirais par me faire me faire opérer.

Ce serait une chirurgie réparatrice, une abdominoplastie pôur être plus précise.

Il s'agit d'une reconstruction de l'abdomen, du ventre si tu préfères.

Je la ferais pour moi avant tout.

le chirurgien plastique couperait de la peau et retendrait au maximum mon ventre si abîmé.

Mon ventre ne serait pas le plus beau du monde après cette chirurgie, mais il n'y aura plus cette chose qui pendouille.

Je me suis fixé un poids à partir duquel je rencontrerais un chirurgien esthétique et enclencherais le dossier de prise en charge de sécurité sociale pour lequel je croise déjà très fort.

Il y a pas mal de critère à remplir, dont la "gravité" de l'excédent de peau, mais le dermato que j'ai vu est plutôt confiant.

Une chose est sûre, je ne veux plus revenir en arrière, je veux redevenir celle que je pense être, sans plus d'entraves et cela passera par cette chirurgie.

Je t'en reparlerais je l'espère, car cela voudra dire que j'aurais atteins mes objectifs.

PS : Je ne suis pas capable pour le moment de montrer des photos de mon ventre, mais sache qu'en parler et le dessiner est déjà un pas énorme pour moi.

J'ai ouvert mon blog il y a un an et demi avant tout pour me servir de thérapie (de groupe), je n'attends pas forcément de retour, mais n'accepterais pas des insultes ou jugements de valeur.

Le degré de souffrance ne s'établis pas en fonction des autres, mais bel et bien de ce que l'on vit personnelement.

Commenter cet article

vinie 21/08/2016 15:16

bonjour,
Je viens de tomber sur ton blog, je suis comme toi... j'ai horreur de lui, malgré tout ça fait aussi un bout de temps qu'il m'accompagne, mais je sais que je ne pourrai être opérée qu'une fois tout mon poids perdu... et c'est pas gagné ! merci de nous montrer qu'on est pas seules au monde... et courage je suis de tout cœur avec toi !

Cora 09/07/2016 00:10

Merci pour cet article... Je suis dans le même cas... Ça fait du bien de voir que l'on est pas seule et que cet autre personne pense comme nous... Quand j'en parle a mes proches j'entend souvent tu n'as qu'a faire du sport!! Ou nous disent que ça partira. mais avec tous ces medecins rencontrés qui ont la même phrase (chirurgie inévitable) on se renferme parce qu'ils ne comprennent pas... Avoir un ventre de grand-mère a 25 ans.. Ne plus pouvoir porter de maillot deux pièces, de faire attention de ne pas porter de vêtements moulants, avoir honte de soi tout simplement...
Tu franchis un cap, je te dis bravo!! Tu es forte, ne lâche rien.

lucy 26/05/2016 18:51

j ai le mème problème ,, mais le tablier est hèriditaire et on m a tjrs dit que mème la gym ny faisait rien ,,,le plus qui me gène c est devant un homme ,,,

Maya Tranquille 01/05/2016 23:22

Tu as dessine un tout petit ventrou, et tu es tres cute je trouve :)

Et ta derniere phrase : mais wow!!! Je cherche a fr comprendre ca aux gens , ms c pas evident

Bisous :)

Annie 14/11/2016 15:24

Bonjour
Cest pour la premiere fois que je participe a ce genre de debat
Jai un ventre que je deteste et sa me complexe de me mettre en maillot ou de me montrer devant un homme
Je pense a la chirurgie et jai rdv dans 2 jours avec un chirurgien et jespere que jaurais la chance de beneficier d'une prise en charge de la secu
Jai eu un relachement musculaire suite a un probleme de thyroide
Je suis devoutee.

godart 07/01/2016 00:06

Bonjour,

Je tombe par hasard sur votre article, et je ressens à peu près la même chose que vous :( après 5 ans j'ai un belle banane et j'essaye de perdre du pois malgré tout mais j'ai beaucoup de mal. et pourtant je ne peux plus me voir dans la glace.

Allez on se motive ensemble ? :)

Aurélie