Parler d'actualité avec ses enfants

Publié le par Hysterikmum

Parler d'actualité avec ses enfants

Depuis deux mois, je ne regarde plus les informations.

J'ai pris cette décision car je me suis rendu compte que cela m'angoissait et stressait terriblement.

Je suis de nature très sensible et la vision des horreurs du monde, en boucle sur les chaînes d'infos, était devenue insoutenable pour moi.

C'est aussi ma façon de protéger mes enfants de cette réalité filtrée par les médias.

L'année dernière, nous avions déjà vécu un moment terrible après les attentats du Charlie Hebdo, lorsqu'il y avait eu la cavale du tueur du magasin Casher de Vincennes, qui vivait en fait dans notre petite ville et s'était attaqué à une policière à moins d'un kilomètre de chez nous.

J'aurais aimé avoir le choix de ne pas parler au Dictateur des attentats, mais l'école ne me l'avait pas laissé.

C'était vraiment effrayant et longtemps après, le Dictateur a continué à me demander si nous risquions tous de mourir.

Parler d'actualité avec ses enfants

Régulièrement, nous passions devant une pierre comémorative.

Jusqu'à la semaine dernière, le Dictateur ne m'avait encore jamais demandé ce que c'était.

Mais avec l'arrivée de la lecture, mon 6 ans est devenu plus receptif aux écrits que nous rencontrons au quotidien et il s'est rendu compte qu'il y avait des choses inscrites dessus, des noms.

Nous nous sommes alors lancés dans une grande discussion autour de la guerre, de politique (car pourquoi fait-on la guerre?), du devoir de mémoire et je me suis sentie bien vite dépassée par les questions du Dictateur.

Je ne peux pas le couper de cette réalité, du passé et même des atrocités du présent.

Je ne peux pas en pensant vouloir le protéger, le laisser sans savoir lorsqu'il entend à l'école un enfant dire qu'il va y avoir une guerre en France.

En fait, ne pas savoir peut devenir aussi angoissant que de savoir.

Et puis heureusement, il n'y a pas que des horreurs dans les actualités, il y a parfois des inventions qui révolutionneront un secteur, des découvertes à couper le souffle et qui changent notre façon de voir le monde ou même encore plus, notre univers !

Alors j'ai décidé de parler d'actu avec le Dictateur à l'aide de plusieurs outils :

- le site 1 jour 1 actu qui propose une actualité par jour, à hauteur des enfants.

Attention, ce n'est pas parce que toi, cela ne t'intéresse pas, que c'est le cas pour ton enfant.

N'oublie pas qu'il n'a pas les mêmes centres d'intérêts que toi.

- un abonnement à "Le petit quotidien", un journal papier et numérique qui proposera aux enfants de 6 à 10 ans de s'informer sur l'actualité, de façon adaptée à leur jeune âge.

Ici on entre dans le vif du sujet, sans choquer.

J'ai pris un abonnement d'un mois (à 11€) pour le moment, pour voir si le Dictateur accroche à cette formule et je t'en reparlerais.

- La discussion, car recevoir plein d'infos c'est bien, les décortiquer en famille, c'est mieux.

- PSSSSIT, on me souffle à l'oreillette, qu'ARTE propose aussi un journal junior avec des reportages vidéos !

Et chez toi, ça se passe comment ?

Commenter cet article

Isabelle de Guinzan 17/10/2015 19:32

Il paraît que le Petit Quotidien est très bien, en tout cas moi il m'a semblé bien fait. Mais oui il faut que l'enfant accroche et que l'abonnement serve à quelque chose car mine de rien ça fait beaucoup à voir et à lire !

maman est occupée 16/10/2015 09:51

Pour l'instant, la Princesse n'est pas encore très réceptive mais son frère, oui. Nous essayons de lui expliquer ce qui se passe et surtout, comme lorsque les attentats de janvier se sont produits, d'en parler ensemble.

Ysaline 16/10/2015 01:39

Bonjour,

Oui, vous avez raison, l'ignorance est pire que tout et il faut expliquer aux enfants l'actualité afin qu'ils ne l'interprètent pas de travers.
Mes enfants sont abonnés à la newsletter de "1 jour 1 actu". Merci pour les infos sur Arte junior le mag et le JT quotidien pour les 10-14 ans, je ne connaissais pas.

Bonne fin de semaine !

Cordialement.

charlotte 15/10/2015 17:57

j'ai été abonné "au petit quotidien" car j'avais aussi beaucoup de questions sur l'histoire, l'actualité et mes parents s'en sortaient pas. Adulte, je suis une passionnée d'histoire, des livres, je m'intéresse à l'actualité. Mais comme toi, les derniers temps je me regarde plus le JT, on regarde le 19:45 sur la 6 c'est condensé et ça suffit.

Nathalie 15/10/2015 17:22

Une chose est sûre, ne pas savoir est toujours pire... Et ce n'est pas moi qui ai inventé ça. On s'angoisse beaucoup plus quand on ne sait pas à quoi s'attendre. En tous cas, je pense que c'est une très bonne chose de parler de l'actualité avec son enfant, parce qu'à l'école de toute façon ils entendent plein de trucs qu'ils ne comprennent pas toujours (ils ont l'ouïe très fine à cet âge-là !!)