Ma journée de maman qui travaille à la maison

Publié le par Hysterikmum

On me dit souvent que je suis chanceuse de travailler à la maison.

Mon boulot ? Je suis illustratrice jeunesse, je fais de la BD pour les enfants.

J'aime mon métier, même si mon banquier l'aime moins et je sais que beaucoup de mamans et papas aimeraient pouvoir être plus disponibles pour leurs enfants au quotidien... "comme moi".

Mais ce que l'on oublie souvent, le revers de la médaille si tu préfères, c'est que travailler à la maison, avec ses enfants, n'est pas de tout repos.

Pour te mettre en condition, je te propose d'imaginer que tu doives emmener tes enfants à ton travail et que tu ai toute une liste de tâches à effectuer pour le soir-même, sans savoir comment se déroulera ta journée car c'est bien connu, les enfants sont imprévisibles.

C'est mon quotidien, ma journée de maman qui travaille à la maison.

Il me faut alors jongler entre ma fille de 19 mois, mais aussi les délais très serrés que je dois tenir pour rendre à temps mes travaux (sache-le, je suis tout le temps en retard).

7h15 : je réveille le Dictateur pour qu'il déjeune et se prépare pour l'école.

L'Impératrice se réveille vers 7h30 et nous rejoint.

Ma journée de maman qui travaille à la maison

8h30 : nous filons à l'école

Le petit déjeuner de l'Impératrice se fini parfois en route et il m'arrive de la laisser en pyjama pour ne pas être trop en stress le matin.

Le petit déjeuner de l'Impératrice se fini parfois en route et il m'arrive de la laisser en pyjama pour ne pas être trop en stress le matin.

9h15/11h15, le mardi : c'est accueil parents/enfants à la PMI.

C'est un rendez-vous que je ne loupe sous aucun prétexte, car il a aidé ma fille à se sociabiliser et elle aime beaucoup ce moment avec des enfants de son âge.

Ma journée de maman qui travaille à la maison

10h30/11h30, le mercredi : bibliothèque pour l'Impératrice qui y retrouve des enfants de la crèche d'à côté et la bibliothécaire qui est très gentille.

11H45, le mercredi : nous récupérons le Dictateur à l'école, puis faisons des activités l'après-midi.

Ma journée de maman qui travaille à la maison

9h30, le reste de la semaine : je contrôle mes mails et essaie d'écrire sur le blog, tout en jouant avec l'Impératrice.

Ma journée de maman qui travaille à la maison

11h30 : je prépare le repas, puis nous mangeons en tête à tête.

J'évite de me lancer dans de la grande cuisine à midi, cela prend trop de temps ... la patate douce est mon amie

J'évite de me lancer dans de la grande cuisine à midi, cela prend trop de temps ... la patate douce est mon amie

12h45 : l'Impératrice va à la sieste et dort en moyenne 1 heure.

C'est le moment pour moi de travailler sur le gros ordinateur, avec ma tablette graphique (chose que j'ai du mal à faire lorsque l'Impératrice est éveillée, car elle n'aime pas que je lui tourne le dos )

projet de BD ludo-éducative à paraitre en avril chez Samir Editions

projet de BD ludo-éducative à paraitre en avril chez Samir Editions

14h00 : je tente de faire des croquis sur papier ou de travailler sur l'ordinateur portable, pendant que je propose des activités à l'Impératrice (puzzle, pâte à modeler, dessin ...)

Ma journée de maman qui travaille à la maison

15h45 : Nous repartons chercher le Dictateur à l'école, puis nous goûtons.

Ma journée de maman qui travaille à la maison

17h00 : C'est l'heure de faire les devoirs.

Machoman se lève et se prépare pour aller travailler.

Le lundi et jeudi, j'essaie d'anticiper le repas du soir.

Ma journée de maman qui travaille à la maison

17h30 : Machoman part au travail après avoir pris sa douche.

Nous lui faisons un bisou, je lance le repas pour le soir, puis c'est au tours des enfants de se laver.

Ma journée de maman qui travaille à la maison

18h00, le lundi et jeudi : Nous partons au taekwondo et revenons à 20h15.

S'ensuit une course contre la montre pour prendre la douche du Dictateur, manger et coucher tout le monde pas trop tard.

Ma journée de maman qui travaille à la maison

18h00 ; le reste de la semaine : je surveille le repas et travaille sur tout ce que je peux faire sans ordinateur (croquis, dédicaces etc ...) et comme mes enfants sont de vrais pots de colle, qu'ils n'arrivent pas à jouer dans leur chambre, il arrive qu'ils s'installent avec moi (ça évite que l'on m'appelle toutes les 2 secondes aussi )

Ma journée de maman qui travaille à la maison

19h00 : nous mangeons, puis lisons une histoire avant que les enfants n'aillent se coucher à 20h00.

Ma journée de maman qui travaille à la maison

20h00 : je prends enfin ma douche, souffle 30 minutes, puis m'installer devant mon ordinateur pour retravailler mes croquis, mettre en couleur, finaliser des planches puis les envoyer à mes éditeurs qui s'impatientent... jusque ... tard la nuit.

Et quand Machoman ne travaille pas, j'essaie de profiter quand même un peu de lui.

Voilà ma journée de maman qui travaille à la maison.

Elle commence tôt, se finit tard et même si elle semble bien organisée, tout peut être bousculé en fonction de l'humeur, état de santé, etc des enfants ou des imprévus de l'extérieur.

Tu t'y retrouveras forcément beaucoup, mais tu remarqueras aussi à quel point il m'est difficile de trouver des moments pour travailler et être concentrée.

Finalement, pas si "easy" que ça de travailler à la maison !

Commenter cet article

Lorelei 22/12/2015 14:59

je m'y retrouve énormément en effet ;)
bisous

sophie-mum 16/12/2015 11:24

c'est clair c'est hard de bosser à la maison chapeau en tout cas

MmeBZH 16/12/2015 11:16

Ouah. Je me retrouve, obligée de mettre un com. Je suis graphiste sans la pub (mais je rêverai d'être illustratrice jeunesse), j'ai testé le freelance, je n'ai pas tenue à la maison très longtemps. Très dur de se concentrer avec le petit.... BRAVO à vous toutes qui arrivez à bosser chez vous AVEC les enfants. PS : Mon homme aussi part travailler toute la nuit de 17h30 à 6h30 le lendemain, et je le vis très mal... BISOUS

Marjolaine 16/12/2015 01:41

Je compatis à 300 %... Je suis free-lance moi aussi (correctrice éditoriale) ; les miennes ont toujours été gardées (nounou puis école), car je ne pouvais ABSOLUMENT pas envisager de me concentrer à relire des textes et à traquer des fautes, voire à réécrire des bouquins entiers, avec mes puces dans les pattes... Mais je connais tout de même très bien la vie que tu mènes, car ma journée de travail est fonction des heures d'école, de l'état de santé de mes filles, et, bien sûr, le mercredi après-midi, je sais déjà que je ne travaillerai pas ou si peu, et je ne compte plus les soirées, nuits et week-ends passés à finir en urgence des corrections... Je t'envoie plein de courage ! J'espère un jour collaborer sur un de tes ouvrages ;)

Santé et beauté naturellement 15/12/2015 21:51

Ton article me parle. Je travaille chez moi et j'ai 6 enfants. Je passe mon temps dans les allers retour à l'ecole. Heureusement que je n'ai plus de bébé, et j'ai de grandes filles qui m'aident , j'aurai pété les plombs sinon.