Y'a-t'il une vie après Facebook ?

Publié le par Hysterikmum

Y'a-t'il une vie après Facebook ?

Facebook, je t'ai rejoins en 2008.

A l'époque, j'avais peu "d'amis", mais je savais qu'ils étaient réels et que je pouvais compter sur eux.

Je t'ai rejoins dans l'idée que nous pourrions discuter plus facilement tous ensemble, que nous pourrions partager en un clic des photos de vie, sans oublier que le réel est quand même vachement mieux.

Mais tu as réussi à transformer la notion d'amitié, tu sais ce lien si précieux entre humains, en une espèce de satire.

Les copains sont devenus des amis et mes ami(e)s se sont retrouvé noyé dans le flot de discussions de mes "nouveaux amis"... virtuels.

C'était nouveau, c'était facile de lier ce que je pensais naïvement être des amitiés, c'était grisant.

Je t'ai à peine invité dans ma vie, que tu as immédiatement posé tes valises et voilà 8 années que tu n'as pas bougé tes fesses du canapé.

C'est même pire, tu as enflé, tu as pris de plus en plus de place, demandant toujours plus d'attention et j'ai fini par voir ta partie sombre.

Tu es devenu mon ombre, celle cruelle qui refuse de rester accrochée à Peter Pan, celle qui te fais des coups en douce et arrive à te heurter, sans que tu ne t'en sois jamais méfié.

Cette année, tu m'auras forcé à regarder des images qui ont marqué mes rétines à vie, j'ai découvert avec toi ce que pouvait être le cyber-harcèlement et le racisme, tu m'auras fait croire que j'avais autours de moi des amis, sans que cela n'en soit vraiment.

Tu auras salit 6 années de travail à espérer un jour pouvoir vivre de ma passion, l'illustration.

Tu auras sans raison aucune, réussi à me plomber des journées qui avaient si bien commencé, et à me faire procrastiner.

Tu as rythmé mes journées, c'est sur toi que je posais le premier regard de la journée et pire encore, tu es devenu la troisième personne.

Celle qui ne devrait pas être là et qui a réussi à imposer de la distance entre des gens que j'aime/j'aimais et moi.

Et maintenant qu'une partie de ma vie s'écroule comme une partie de carte mal assemblée (je devais sans doute encore trop te regarder), que fais-tu pour moi, de moi, à part ne me laisser que mes souvenirs à regarder ?

J'ai décidé de te désactiver.

Peut-être que je le regretterais demain, peut-être que tu me manqueras, ou pas.

Peut-être même que je réactiverais mon compte, ou pas.

J'ai gardé ma page blog, que j'ai connecté à un compte "administrateur", parce que je crois que je n'arrive pas tout à fait à me séparer de toi et des personnes qui font maintenant partis de mon quotidien depuis des années, ma Family.

J'ai encore envie de savoir comment ils vont, ce qu'ils deviennent, de regarder leurs photos et d'échanger avec eux.

A vrai dire, tu n'as pas été qu'une pourriture.

J'ai quand même pu rencontrer et discuter avec des gens fabuleux.

J'ai appris auprès de personnes qui se trouvaient parfois à l'autre bout du monde.

J'ai partagé comme je n'aurais jamais pu le faire sans toi et j'ai vécu des choses extraordinaires.

Je ne te jette pas dehors Facebook, mais j'ai besoin de souffler, que tu prennes moins de place dans ma vie.

Commenter cet article

Je ne suis pas une poule 24/02/2016 10:37

Facebook est un bon servant mais un mauvais maître comme dirait Maminette. Sur ces bonnes paroles... à bon entendeur Salut!

Nathalie 16/02/2016 08:51

C'est pour ça qu'au départ, je n'acceptais sur FB que les gens que je connaissais "en vrai" ! Et puis, petit à petit, on se fait avoir... Mais pas trop j'ai 62 amis sur FB et il n'y en a qu'une dizaine que je n'ai jamais rencontré ! Je pense que ça peut être une façon sympa de rencontrer des gens, mais qu'effectivement, il faut savoir fermer la page de temps à autre pour ne pas se laisser bouffer. Bon courage, le soleil brille aujourd'hui (chez moi en tous cas, je t'en envoie un peu) Bisous

Marie b 16/02/2016 08:23

Bonjour,

Ca me fait bien de la peine que tu passes par là, mais en effet, je pense que tu en as bien bavé cette année. courage et bon ressourcement :-)

céline 16/02/2016 08:21

c'est assez marrant, car j'en parlais y a peu avec une autre blogueuse que tu connais bien (Mel si tu passes par là) ... et je me disais aussi que Facebook me pourrissait la vie. J'ai deux comptes l'un pour la famille et les vrais amis, je n'ai pas voulu mélanger... et celui jumelé au blog, avec la page... et c'est chronophage au possible. Tu vois, je blogue depuis 2007 et je viens de passer 1 an et demi avec ce compte et cette page. Et mon bilan est simple: je ne blogue plus avec passion ni en restant fidèle à ce que je suis. Du coup depuis quasi un mois, je n'ai pas fait d'article, le temps de prendre cette décision... le temps de m'éloigner doucement de la blogo... Et pour ce coup là , je t'envie d'avoir pris cette décision. Facebook peut montrer le pire comme le meilleur...

Vanina Dufait 16/02/2016 07:44

Vous avez raison de quitter face book ! Il faudra que je prenne l'habitude d'aller régulièrement voir votre blog. Je ne verrais plus les belles frimousses de vos enfants grandir !
Bon courage pour votre vie d'illustratrice et votre vie de maman !