Chère pédiatre de la PMI ...[Lettre ouverte]

Publié le par Hysterikmum

Chère pédiatre de la PMI ...[Lettre ouverte]

Chère pédiatre de la PMI,

Aujourd'hui, nous nous sommes rencontrés lors d'un rendez-vous de routine pour les 21 mois de ma Little Miss Sunshine.

Une fois de plus, j'ai rendez-vous avec une pédiatre que je ne connais pas, mais je n'y prête même plus attention, je ne viens que pour ce suivi obligatoire.

Le reste du temps ma fille est suivi par notre médecin de famille, celle-là même qui me connaît depuis que j'ai deux ans et qui connait mes enfants depuis leurs premiers jours.

Si j'écris cette lettre, c'est parce que j'ai très mal vécu ce rendez-vous, tant je pense que vous avez outrepassé vos fonctions, droits, devoirs et avez confondu surveillance avec suspicion, questionnement avec interrogatoire.

Lorsque vous êtes venus nous chercher ma fille et moi dans la salle d'attente, vous vous êtes focalisée sur une seule chose : le "bobo" que s'est faite ma fille au visage, il y a deux jours.

Vous avez dit, je cite (et ce devant tous les autres parents de la salle d'attente) " Eh bien Kalie, il va falloir que je sache en détail pourquoi tu as cette vilaine blessure sur le visage" et vous n'avez plus rien lâcher.

J'ai dû sous l'insistance de vos questions (posées différemment) vous raconter deux fois que lorsque nous étions allé au parc il y a deux jours, mes enfants et moi, ma fille s'était penchée pour regarder quelque chose au sol et que celle-ci avait basculé vers l'avant.

Vous ne m'avez pas regardé une seule seconde et avez tout noté sur votre ordinateur.

J'ai eu l'impression d'être une accusée en train de faire une déposition.

Vos propos étaient lourds de sens et de sous-entendus, j'ai été vraiment blessée que vous puissiez me suspecter d'une quelconque maltraitance, vous qui ne nous connaissez pas ma famille et moi.

Vous vous êtes permis de remettre en question ma "version" de l'histoire, m'expliquant que le "choc" avait eu l'air plus violent, que ce que je voulais bien le dire et m'avez demandé si ce genre d’événements arrivaient souvent.

Ma fille pleurait et refusait de vous parler, elle était même tétanisée face à vous et vous avez alors suggéré que celle-ci ne "savait pas parler" malgré mes dires.

Et lorsque vous avez appris que ma fille se levait encore la nuit, cela n'a fait que vous sentir le droit de me faire des reproches sans fond ni forme.

Ce que vous ne savez pas, c'est que ma fille danse, parle et chante tout le temps.
Si je la surnomme maintenant Little Miss Sunshine, ce n'est pas pour rien.

Son sourire est un rayon de soleil et son rire me fait tout oublier.

A 21 mois, je m'étonne chaque jour de la voir si espiègle et je pourrais passer des heure à l'écouter me raconter des histoires.

Elle est un arc-en-ciel aux multiples couleurs et facettes tantôt facile à comprendre, tantôt complexe.

Elle aime les animaux plus que la plupart des adultes et est d'une infinie douceur avec eux.

Cela n'a pas toujours été facile pour elle de se sociabiliser avec les autres, surtout les adultes, mais aujourd'hui ma petite sauvageonne se laisse davantage approcher.

Nous vous avons attendu pendant une heure en salle d'attente.

Pendant ce temps, ma petite fille très empathique a eu tout le loisir d'entendre des enfants hurler dans la salle d’auscultation et de s'en inquiéter.

Elle a même été voir plusieurs fois une des auxiliaires qu'elle aime tant et qu'elle connaît de la halte-garderie du lundi et mercredi) pour le lui faire remarquer "y peur bébé" (il pleure le bébé).

Lorsque nous avons franchi la porte de votre cabinet, ma Little Miss Sunshine a fondu en larmes et ne s'est calmée qu'une fois de nouveau dans la salle d'attente.

Cela a été une épreuve pour nous deux.

Je ne m'en remets toujours pas et j'ai la sensation d'avoir été meurtrie, jugée dans mon rôle de maman et dans l'amour que je porte à ma fille.

Si je vais à la PMI, c'est parce que celle-ci est plus proche de chez nous que l'est notre médecin généraliste et que ma Little Miss Sunshine y a maintenant ses habitudes grâce à la halte-garderie.

Ce n'est pas parce que vous êtes médecin que vous savez tout.

Ce n'est pas parce que vous voyez une enfant une fois, que vous savez tout de lui.

Ce n'est pas parce que vous exercez dans un quartier dit défavorisé, que tous les enfants y sont en danger.

J'espère ne plus avoir à vous croiser car je ne vous porte pas dans mon coeur.

Je remercie tout de même l'auxiliaire préférée de ma fille ( dans les bras de laquelle ma fille à sauté en pleurant, en sortant de la salle d'auscultation) qui m'a fait part de sa grande incompréhension face à votre comportement, cela a un peu apaisé mon sentiment d'injustice.

PS: Veuillez noter qu'en aucun cas je n'accuse les pédiatres de PMI d'une façon généralisée, mais que je fait part de mon expérience avec UNE pédiatre.

Les PMI sont un service publique qui permet de soutenir au quotidien de nombreuses familles et ma fille et moi sommes ravis de nous y rendre hors rdv médicaux pour les divers accueil parents/enfants et de halte garderie.

Commenter cet article

Marielle 04/04/2016 16:46

Whoouw Julie, je suis choquée par la pédiatre... J'espère que ca ne t'a pas trop perturbé le soir même !

fon 10/03/2016 11:06

Bonjour,
J'ai vécu une fois une expérience désagréable (mais moins que toi) dans une structure médicale avec ma fille, et j'ai écrit une lettre au responsable. Il m'a envoyé une réponse pour me remercier, me disant que ça leur avait permis de discuter et de se remettre en question.
Je crois vraiment que tu devrais adresser ta note de blog a(u) responsable de ta PMI pour lui expliquer ton ressenti. C'est important! Ne serait-ce que pour les autres familles qui auront un jour affaire à cette pédiatre...

Ysaline 09/03/2016 00:07

Bonsoir,

Ce que vous avez vécu semble venir d'un autre siècle avec des pratiques plus inhumaines qu'actuellement ? En vous lisant, on se demande si on rêve...
Je vous félicite pour votre patience, votre calme... Comment rester aussi "posée" avec de tels propos reçus en pleine figure ? Cette pédiatre devrait changer de métier... et être dénoncée pour de tels agissements. C'est complètement anormal... et cela d’autant plus de la part d'une doctoresse d'une PMI...
Je vous souhaite de ne plus la rencontrer.

Bon courage... !
Cordialement.

Perrine Dufour 05/03/2016 23:30

Bravo pour cette lettre très respectueuse mais qui en dit tellement sur le comportement inacceptable de ce médecin...on sent encore ta douleur :-( j'en ai eu les larmes aux yeux de te lire...

Je ne suis pas une poule 03/03/2016 16:03

Ce doit être affreux de se sentir juger comme ça... d'autant qu'on a souvent besoin de personne pour culpabiliser quand notre enfant se fait un bobo. L'autre jour Lucieloup est tombée de la première marche de notre escalier et s'est fait mal à la cheville... J'étais au plus bas et le regard de reproche que j'ai eu aux urgences n'a rien fait pour m'aider. J'avais l'impression de devoir me justifier, de devoir prouver que je suis une bonne mère... C'était horrible! Je suis de tout coeur avec toi! Bises