La santé des enfants, en France

Publié le par Hysterikmum

La santé des enfants, en France

En France, nous avons une grande chance, qui est celle d'avoir des médecins dans à peu près toutes les disciplines possibles et imaginables.

N'en déplaisent à ceux qui trouvent l'accès à la médecine difficile, nous avons aussi une chance inouïe d'avoir la sécurité sociale (oui je suis pas rancunière avec toutes les misères qu'ils m'ont faites), qui permet même aux plus démunies de se soigner.

Si tu n'es pas convaincu de ça, regarde un peu comment cela se passe chez nos voisins ... et je ne parle pas que des pays en développement.

Nous avons également le choix quant à la personne qui nous suivra nous et nos enfants.

Ça, pour moi, c'est le plus grand des luxes.

Pour le Dictateur, nous n'avons pas choisi de pédiatre.

Je sais que c'est LE médecin pour les enfants, celui qui a complété ses études par cette spécialisation pour tout connaitre de l'enfant du bébé, à l'ado boutonneux.

Mais lorsque j'entends les retours de mes amies sur leurs pédiatres, j'entends souvent "pas disponible", "rendez-vous dans trois jours", "ne connaissait même pas le prénom de mon enfant tellement il a des patients"... je ne regrette pas mon choix.

Attention, je ne généralise pas.

Il y a de très bons pédiatres à l'écoute et disponible.
Mon médecin de famille, est de famille car elle me connaît depuis que j'ai deux ans.

Elle m'a suivi, a suivi ma mère, suit le Dictateur et suivra l'Impératrice.

Avec elle, le feeling passe très bien.

Elle connait bien mon fils et nous arrange toujours pour nous caser entre deux rendez-vous lorsque le Dictateur est malade.

Comme je te l'ai dit dans mon article sur le RGO, elle m'a mise en confiance quant à mes capacités de maman, a su m'écouter, écouter mon enfant et s'adapter.
Elle s'est remise en question, à chercher pour nous de nouvelles alternatives lorsque notre tout petit souffrait.

Elle respecte notre envie de ne pas faire tous les vaccins de l'interminable liste du gouvernement.

OUi, nous avons fait le choix de ne faire vacciner notre fils qu'avec les "obligatoires".

Je ne souhaite pas injecter dans le corps de mon fils des vaccins qui me semblent prématurés comme l'hépatite B par exemple et sont bourrés d’adjuvants.

Je sais que les vaccins sauvent tous les jours, que certaines maladies lorsqu'elles sont contractées sont graves, voire mortelles mais c'est notre choix à Machoman et moi de "trier".

Nous avons par exemple fait le BCG qui n'est pas obligatoire et cela a été tout un débat.

Le BCG, c'est le vaccin qui concerne la tuberculose.

Nous sommes en région parisienne et Machoman travaillant au SAMU, il est possible, même en se désinfectant bien au boulot, qu'il ramène des germes ...

Machoman m'a donc convaincu de son utilité.

Lorsque le Dictateur sera en âge de choisir, il avisera.

Peut-être ne comprends-tu pas nos choix et en fais-tu des différents, je le respecte totalement.

Commenter cet article

Avenue des Jeux 13/06/2014 20:51

Si si! Je suis de votre avis! J'aime bien votre blog, c'est très bien présenté! Bravo!

MissBrownie 31/03/2014 14:46

Uvstérol, seul mon aîné l'a eu de manière à peu près régulière. Chichi, je ne lui ai jamais donné ou alors 2 fois pour me donner bonne conscience.
Pour les vaccins, par contre seul mes aînés ont le BCG. Je crois qu'en allant en Tunisie tous les ans, il serait préférable que Chichi l'ait mais quand je vois la cicatrice que son papa a au bras ... le vaccin s'était surinfecté.
L'hépatite B, Chichi l'a eu. T-Biscuit et Chupa non. Celui contre la méningite ils l'ont tous eu.

Julie 03/04/2014 21:01

L'uvesterol je trouve ça hyper contraignant en plus ....
arf je crois que beaucoup d'adultes ont de sacrés traces duent au BCG ...

Blandine 29/03/2014 23:10

Tout pareil!

Julie 03/04/2014 21:00

et du coup, ton médecin respecte tes choix ou essais de te les faire faire ?

Severine Dalla 24/03/2014 09:12

Je suis tout à fait d'accord avec toi, et il y a eu exactement les mêmes choix ici... ;-)

Julie 03/04/2014 20:59

hihi je ne suis pas la seule "rebelle" lol