La colocataire

Publié le par Hysterikmum

La colocataire

Ce qui est étrange dans la vie d'une femme, c'est que même après avoir déjà eu un colocataire, il arrive que l'on en veuille un deuxième, un troisième, un quatr...

Bien évidemment, toutes les colocations ne se ressemblent pas, certaines peuvent te vacciner, tout comme d'autres peuvent te donner envie de remettre le couvert...

Cela faisait un moment que j'avais envie de repartager mon espace vitale, avant que je ne me décide à le formuler :

"JF de 26 ans, recherche colocataire, au mieux de sexe féminin, mais sexe masculin accepté, en bonne santé, pas trop bruyant(e) et désireux(se) de faire partie d'une famille."

Voilà, l'annonce était faite et étonnament, il ne m'a pas été difficile de trouver une réponse rapide cette fois.

Au début, nos rapports étaient un peu étranges, il faut dire que je ne connaissais rien d'elle.

A vrai dire, je n'ai pas tout de suite su qu'elle était là.

Lorsque j'ai appris sa présence, je ne savais pas encore si c'était une fille ou un garçon (comment ça, je me suis mal renseignée ?!).
Elle était plutôt calme, mais il a fallu qu'elle aménage son nid.

A ce moment-là, ses grands travaux me rendaient malades.

Ce n'était pas l'odeur de pots de peinture qui me faisaient tourner la tête, mais un autre produit chimique appelé "les hormones" qu'elle semblait faire brûler en permanence comme de l’encens dans sa chambre.

Au troisième mois, elle s'est enfin décidé à venir se présenter.

Quel bonheur d'enfin faire la connaissance de ma colocataire !

Elle était toute petite, mais je savais qu'elle grandirait...

Nous ne l'avons pas beaucoup vu les mois suivants, nous devions insister pour prendre quelques photos.

Lors de ces rares moments, nous avons pût avec Machoman et une fois avec le Dictateur, apprendre en entendant "Boum Boum, Boum Boum" qu'elle aimait les musiques rythmées, la techno quoi.

Cela fait 36 semaines que nous partageons le même espace et pourtant, elle me semble toujours être cette inconnue.

Elle a effectivement poussé comme un champignon, mais voilà que notre entente dans ce petit espace est moins évidente.

Il faut dire, que le fait de ne pas communiquer en face à face devient difficile pour tout le monde et que huit mois murés dans le silence ont finit par mettre les nerfs de certains à rude épreuve...

Et puis, je crois qu'elle écoute aux portes parce que lorsque le Dictateur raconte sa vie, elle se colle aux murs.

Voilà, elle n'est pas bruyante pour un sou, mais a l'air de vivre la nuit se déplaçant à grands coups de coudes et de jambes.

j'avais lu qu'à partir de là, les colocataires se faisaient plus discrets, que leurs mouvements étaient moins fréquents.

Mais que nenni ma Brenda, s'il n'y a pas de place, ce n'est pas un problème, elle se la fait !

Elle s'étend de tout son long, prenant toute la place sur le canapé, n'hésitant pas à me pousser lorsque je m'allonge sur le côté et que cela la dérange.
Le Dictateur et Machoman l'observe de loin, la regardant provoquer des vagues dans la grosse baignoire (jacuzzi) qu'elle s'est installée.

Je pense même que ce premier la perçoit comme une extra-terrestre, une alien quoi !

De son petit hublot, ma colocataire a dû voir que le soleil était revenu car, par moment, j'ai l'impression qu'elle s'allume un barbecue ne prenant pas en compte les normes de sécurité incendie et me provoquant de sacrées bouffées de chaleur ...

Il va falloir que j'aie une discussion avec elle.

faire partie d'une famille, c'est être présent les uns avec et pour les autres.

Faire partie d'une famille cela signifie communiquer (mais pas trop steuplé) avec les autres membres de la famille, se prendre dans les bras, se faire des bisous, se faire des câlins.

Cela signifie pleurer mais aussi rire ensemble.

Cela signifie se disputer et se réconcilier.

Pour faire entièrement partie de la famille, il va falloir qu'elle quitte enfin sa chambre, qu'elle découvre le monde ...

Qu'elle ne s'inquiète pas, je suis un peu à la bourre pour certaines choses, mais le principal pour l'accueillir est là.

Dans un mois jour pour jour, tu devrais être là... L'Impératrice <3

Commenter cet article

Colocations, Chambres à Louer Toulouse 16/12/2015 16:06

Bonjour,
Je viens d’arriver sur votre blog un peu par hasard, et il semblerait que vos lecteurs/lectrices de Bordeaux puissent être intéressés par Colocation 40 ans+, qui permet aux personnes vivant seules de se retrouver, en vue de vivre à plusieurs, sous un même toit en colocation.
Plusieurs rubriques sont proposées :
* trouver une chambre à louer contre services
* créer une colocation dans un logement vide
* vivre en colocation entre homosexuels
* vivre en colocation entre seniors uniquement
* vivre en colocation entre adultes de plus de 40 ans
* proposer une chambre en colocation pour une nuit, une semaine, un mois ou plus.
* choisir ses futurs colocataires, en fonction de leurs âges, de leurs sexes ou de leurs revenus...
Le dépôt d'une annonce est gratuit.
A bientôt.
Cordialement
P. Lelal

MamanCombattante 15/04/2014 10:54

Très joli texte !

Twinsavenue 13/04/2014 13:30

j'adore!

Severine 10/04/2014 21:27

<3 et ça sera beaucoup de bonheur, je n'en doute pas

Mems 10/04/2014 19:14

Magnifique!!