Nos premières vacances à quatre ...

Publié le par Hysterikmum

Nos premières vacances à quatre ...

Quatre et demi en fait, parce que nous sommes parti avec Titinette, tu sais, notre cochon d'inde.

La dernière fois que nous étions parti en "vacances", nous avions confié la tâche de la nourrir et de papoter avec elle à une amie.

Mais la dame de compagnie du Dictateur a préféré se laisser mourir de faim et de soif, se sentant abandonnée.

Heureusement, nous n'étions partis que quelques jours et quoiqu'elle nous ai boudé un moment, elle s'est nourri de nouveau dès notre retour.

Afin d'éviter que cela ne se reproduise et comme nous partions pour 10 jours, nous avons décidé qu'elle ferait partie du voyage.

Pfiouuuuu mais quelle galère de partir avec autant de monde !

C'était aussi le premier gros départ de l'Impératrice, presque cinq heures de route se profilaient devant nous et franchement, j'ai cru qu'on ne partirait pas.

Déjà, parce qu'à la base, nous ne devions pas partir.

Notre voiture ayant été recalée au contrôle technique comme la pire des mauvaises élèves au Brevet des collèges, nous avons dû procéder à des réparations.

Nous avons pu faire faire les réparations par une connaissance, "limitant" ainsi les frais.

4 nouveaux pneus, les biellettes de direction ayant été changées, nous étions invités chez mes cousines et pouvions partir quelques jours ...

MAIS, ce n'est pas parce qu'on décide de partir, que c'est si facile de le faire.

Niveau préparation, je suis archi nulle.

Non, non, je t'assure, j'ai essayé de tenir un agenda pour être organisée et j'ai oublié de le lire, d'y écrire, de l'utiliser quoi.

Machoman enchaînait ses dernières gardes, moi j'étais en retard dans le linge et mes cousines n'étant pas nudistes, nous non plus, il nous fallait du linge PROPRE !

Sans compter que c'était grave un peu le bronx à la maison et que lorsqu'on revient de vacances, on n'aime pas devoir faire du rangement en plus de la pile de linge sale qu'on ramène et qu'il faut laver.

J'ai entrepris de faire tout ça, la veille.

Oui oui j'étais LAAAAARRRRGE !

Mais l'Impératrice hurlait, refusant que je la pose, le Dictateur me collait aux bask comme un morceau de pq sur lequel on aurait marché et qui se serait accroché à la semelle ....

Là, je remercie le créateur de "Moi, moche et méchant" qui m'a permis de gagner de l'espace en clouant le Dictateur sur le canapé.

Machoman s'est levé plus tôt et a pris le relais avec l'Impératrice (Tu remarqueras qu'en vrai, Machoman n'est pas un vrai macho).

Le soir, nous déposions le Dictateur chez sa mamie pour se faire un resto chinois à emporter finir les valises.

Toujours LAAAAARRRRGE, nous avons fini les valises le matin.

Comme nous sommes conscients que notre véhicule n'est pas un tank, nous avions investi dans des housses de rangement dont on peut aspirer l'air avec un aspirateur afin de gagner de la place ET dans un coffre de toit.

Je peux te dire que malgré ces précautions, l'Impératrice trimbalant avec elle tout son royaume, on s'est retrouvé vraiment juste juste niveau espace, c'est limite si je ne devais pas tenir la position du lotus tant même l’habitacle était exploité !

J'ai regardé aidé Machoman qui chargeait la voiture, ai posé mes fesses devant le volant attaché les enfants, mis Titinette aux pieds du Dictateur et accroché aux clefs de la voiture mon Resqme (http://hysterikfamily.over-blog.com/2014/07/parce-que-chaque-seconde-compte-cadeau-inside.html ).

D'habitude, je ne conduis pas parce que j'ai peur de prendre l'autoroute en région parisienne, mais comme depuis la naissance de l'Impératrice je suis punie à l'arrière (je te raconterais plus tard) et que je suis malade comme un chien dès que je ne vois pas la route, j'ai préférer surmonter ma peur et éviter de me faire surnommer "Vomito" à vie, par Machoman qui est très taquin.

Au bout d'une heure, en sueur et aussi fatiguée que si j'avais parcouru un marathon, j'ai échangé ma place avec Machoman.

J'ai une chance dans tout ça, c'est que je suis comme les enfants, je me suis donc endormie après avoir repris au Dictateur le tupperware de raisins qu'il dilapidait tel du pop-corn devant sa tablette chargée à bloc de dessins animés.

Je crois que son cinquantième "On arrive bientôt?" aura eu raison de moi et je sombrais dans un profond sommeil.

Je me suis réveillée plusieurs heures plus tard, la nuque douloureuse et un sale goût de clim dans la bouche.

L'impératrice dormait dans son cosy à l'avant, le Dictateur, un filé de bave au coin de la bouche aussi.

le trajet s'est fini ainsi, nous avons eu de la chance !

Nos premières vacances à quatre ...

Commenter cet article

Marine de Twinsavenue 15/08/2014 12:35

J'ai bien rigolé merci!

Julie 18/08/2014 17:11

te moque pas mdr !!

Aurelie 14/08/2014 23:22

Enléve un gosse et le coffre de toit , rajoute 2 chiens de 35kg chacun !! Et ..... Mdr

Julie 18/08/2014 17:11

Ah oui non, là avec deux gros chien ça doit être folklo !

mems 14/08/2014 22:59

haha!! j'adore, on dirait nous!!

Julie 18/08/2014 23:39

Ahahah le vomit en plus !!!

mems 18/08/2014 23:37

un demenagement. notre voiture fait le mm format que la tienne. et qd on part en franche comté... un calvaire. on bouge plus d'un mm. en plus alaia vomit... donc voila quoi... ^^

Julie 18/08/2014 17:11

Ah toi aussi, c'est tout une histoire pour bouger ?!